Implanté 5 ans après la fondation de l’Ordre des frères prêcheurs en 1225, le couvent Saint-Dominique est le premier à s’installer à Dubrovnik. Son clocher en a longtemps été le phare et le couvent reste le joyau de la ville, notamment par les richesses de sa bibliothèque. Depuis quelques années, le couvent suscite un regain d’intérêt auprès des jeunes et il accueille de nouveaux novices. Visite guidée par le P. Stjepan Krasic, historien dominicain et le P. Nikola Mioc, recteur du couvent dominicain.