En 1954, suite à l’appel de l’abbé Pierre en faveur des sans-logis, un camp d’accueil provisoire est ouvert à Noisy, en banlieue parisienne, pour accueillir 250 familles de sans-logis. Il ne fermera qu’en 1971, dans la foulée de la politique de résorption des bidonvilles.
L’histoire du camp de Noisy est l’occasion de mettre en lumière, les processus de grande pauvreté et les cercles vicieux qui encore aujourd’hui en France mais aussi ailleurs, enferment les familles dans la misère et les isolent de la société.
Les témoignages de ceux et celles qui ont travaillé avec le père Joseph Wresinski ou qui, plus simplement, l'ont rencontré au camp de Noisy, dessinent son portrait. A travers lui et son action comme responsable du camp et fondateur d’ADT Quart-Monde, le film nous fait découvrir un épisode peu connu de l’histoire de France.
De nombreuses images d'archives et le témoignage de Geneviève de Gaulle Anthonioz enrichissent le film.

Notre sélection