Au 5e siècle au concile d’Ephèse, Marie reçoit le titre de Mère de Dieu. Au 20e siècle, le concile Vatican II en fait la Mère de l’Eglise. De dévotion en apparitions et en consolations, à prier Marie risque-t-on de s’écarter du christianisme qui met le Christ au centre de la foi ? Comment expliquer la proximité des croyants avec Marie ? Enquête théologique sur la place de la dévotion mariale dans la foi.

Une production : CFRT/ France télévisions

Crédits :