Située dans un quartier HLM de la commune de Noisy-Le-Grand (Seine-Saint-Denis), sur l’ancien emplacement du "Camp de Noisy" qui fut le berceau spirituel de l’association ATD-Quart Monde, une petite chapelle, "Notre-Dame-des-sans-logis-et-de-tout-le-monde". Elle incarne une histoire forte et émouvante, celle de la fantastique énergie déployer pour lutter contre la grande misère et redonner leur dignité aux plus pauvres.
Après avoir été classée en 2016 au titre des Monuments Historiques, elle a fait l’objet d’un projet restauration initié en 2017 qui s’est achevé en septembre 2021. Cette rénovation répondait à la volonté de transmettre son histoire complexe. Elle est aussi une reconnaissance pour les familles du camp et les bénévoles qui l’ont bâtie en 1957, pour ceux qui, lors de la suppression du bidonville, l’ont déplacée en 1970 afin d’éviter sa destruction par les bulldozers. Elle est aussi une reconnaissance historique rare pour les personnes en grande pauvreté dont le courage et l’action sont souvent passés sous silence dans l’Histoire. Elle vient enfin souligner la force du rassemblement au côté des plus précaires pour changer les regards.
Au fil des étapes de ce chantier, des témoins du passé et des habitants du quartier, des experts du patrimoine tissent l’histoire forte et émouvante de cette petite "chapelle de tout le monde" telle que l’appelait le Père Joseph Wresinski, fondateur du mouvement ATD Quart-Monde et initiateur de la chapelle.
"Tissant une histoire entre passé et présent, nous ferons en sorte que ce film s’ouvre sur l’avenir. Car cette chapelle, du fait de son histoire atypique et émouvante, ne cesse de témoigner depuis sa construction jusqu’à aujourd’hui, de la possibilité d’inventer un chemin où sont intimement liés la beauté, la spiritualité et la solidarité." Claire Jeanteur, réalisatrice du film.