L’extraordinaire destinée de Joséphine Bakhita (1869 – 1947), jeune esclave noire du Soudan qui rencontre le Christ en Europe, en a fait un témoin de l’Espérance.