A la suite des révélations du rapport de la CIASE présidée par Jean-Marc Sauvé, le philosophe Jean-Luc Marion s'exprimait sur le sujet des abus dans l'Eglise. Propos enregistrés en novembre 2021 dans le cadre de l'émission Théologies en partage.
Jean-Luc Marion remarque que si l'Eglise n'est pas le seul corps constitué à connaître de tels abus en son sein, en revanche on attend d'elle qu'elle soit meilleure que les autres. Pour lui, la raison principale qui explique cette dérive tient au fait que le pouvoir administratif est identifié au pouvoir spirituel. Ainsi, on a pu "faire passer une dérive de droit canon pour un privilège spirituel."
Cette crise est une chance pour l'Eglise de France qui a connu plusieurs crises dans son histoire au 20ème siècle par exemple.