Si l’histoire a retenu la date de 1536 et le nom de Jacques Cartier pour dater la découverte de Saint-Pierre-et-Miquelon, les habitants de l’archipel considèrent que les premiers découvreurs furent les pêcheurs. Avec la morue, ils ont d’ailleurs fait la renommée de cette terre rendue en 1816 à la France par les Anglais après plusieurs guerres. En 2016, célèbre donc cette rétrocession.