La guerre d’Algérie a tiraillé les soldats entre leur devoir militaire et leur devoir de conscience, voire entre leur foi et leur devoir d’obéissance. Mais quelle position les prêtres et l’Eglise ont-ils pris dans ce conflit ? Etaient-ils pour la colonisation ou pour l’indépendance des Algériens ?