En Martinique, dans le village de Josseaud, l’équipe de « Bèlè Legliz » mène depuis 2006 ans une expérience originale d’inculturation. Il s’agit d’intégrer dans la liturgie de la messe le Bèlè, une tradition musicale inventée par les esclaves martiniquais.