Je fais un don

Patronne des chorales et des musiciens, ainsi que des luthiers et des fabricants d'instruments de musique, Sainte Cécile a-t-elle existé ? Prenons la réponse à cette question dans le Missel de la semaine présenté par Pierre Jounel.

Ce n'est qu'au Ve siècle que " la passion des martyrs Cécile, Valérien et Tiburce" a rattaché le souvenir de Cécile à la basilique du Transtevere, à Rome, qui porte son nom et à la catacombe de Calliste où son corps fut déposé. On peut retenir ces deux références topographiques : Cécile était une chrétienne de Rome au IIIe siècle ; sa famille était propriétaire d'un domaine sur la Via Appia où le Pape Calliste avait aménagé le cimetière de l'Église romaine. Cécile avait mis sa propre maison du Transtevere à la disposition de la communauté chrétienne. Est-il possible d'en dire plus sur sainte Cécile ? Il ne semble pas, car le récit de son martyre n'est que la transposition romaine d'un épisode de la persécution menée par les Vandales en Afrique au Ve siècle.

Quelle que soit la manière dont Cécile eut à réaliser sa vocation de baptisée membre du Christ, on demeure frappé par le rayonnement de son culte si populaire. Le Moyen Âge a vu dans la jeune épouse qui, le soir de son mariage, confiait à son époux son engagement de demeurer vierge pour le Christ, le "type" de la femme qui assume la virginité par amour du Seigneur, en signe prophétique du monde à venir.
 Pourquoi sainte Cécile est-elle patronne des musiciens ? Selon le récit tardif de sa "passion", Cécile "chantait dans son coeur tandis que retentissaient les instruments de musique de ses noces..." ; alors, spécialement depuis le XVe siècle, chanteurs et musiciens n'ont pas manqué de se placer sous son patronage !
 Bonne fête aux Cécile, Celia, Sheila et à tous les musiciens.
 Cécile vient du latin Cécilii, nom d'une famille patricienne (aristocrate) de la Rome antique.


Saints du même jour

  • Le Christ Roi de l'univers