Je fais un don

Saint Sidoine, appelé également Saëns dans les pays celtiques, naquit en Irlande au début du VIIe siècle.
Il semble avoir été capturé par des corsaires et vendu par eux comme esclave… heureusement pour lui, aux moines de Jumièges ! En effet, saint Philibert, Abbé de ce célèbre monastère implanté dès le VIe siècle au bord de la Seine, à mi-route entre Le Havre et Rouen, envoyait ses moines racheter les captifs dans les ports d'Angleterre. Sidoine devint donc moine bénédictin à Jumièges. Par la suite, il fonde un autre monastère dans la même région, là où se trouve la localité de Saint-Saëns, en Seine-Maritime. Saint Sidoine ou saint Saëns termine sa vie terrestre dans les années 685.
Sidoine fait référence à Sidon, Saïda au Liban.


Saints du même jour

  • Saint Sidoine Apollinaire