Je fais un don

Nous célébrons la semaine de prières pour l'Unité des Chrétiens. Rendons-nous au Danemark, confier cette cause prioritaire à l'intercession de saint Knut ou Knud (en danois ; c'est un prénom d'origine scandinave) ou Canut, roi de cette région au onzième siècle. Son règne fut difficile et mouvementé. A son avènement, le roi Canut entreprend de faire valoir les droits de son royaume sur l'Angleterre, où venait de s'implanter Guillaume le conquérant. L'expédition qu'il lança fut un désastre : elle lui avait coûté très cher et les caisses de sa trésorerie étaient vides ! Pour les remplir, le roi voulut lever des impôts sur les riches, donc sur les nobles. La plupart des seigneurs se mirent d'accord pour faire la grève de ces impôts supplémentaires, refusant du même coup les dîmes dues à l'Église.

Voulant mâter la rébellion des seigneurs, le roi Canut, aidé de son frère Benoit, reprit les armes. Mal conseillé, il s'attarda à Odense, dans l'île de Fiona. C'est là que les insurgés vinrent le bloquer. Constatant qu'il était perdu, le roi Canut se prépara à mourir. Il voulut d'abord entendre la Messe et, prosterné les bras en croix devant l'autel, il attendit ses adversaires. Exécuté avec ses partisans, le roi Canut sera considéré comme le premier martyr et le saint patron du Danemark. Mort en 1101, il fut proclamé saint trois ans après par l'Église et son pays.


Saints du même jour

  • Saint Marius