Chaque mois de janvier, à l’occasion de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, les quatre émissions de confession chrétienne des Chemins de la foi (Orthodoxie, Chrétiens orientaux, Présence Protestante et Le Jour du Seigneur) s’associent pour proposer une matinée œcuménique exceptionnelle. C’est à Marseille, ville singulière par la pluralité de sa population, que se déroulera la matinée œcuménique 2023 : d’abord au Mucem (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée), puis à l’église orthodoxe Saint-Irénée pour vivre une célébration œcuménique.

9h30 Magazine œcuménique

Riche de la grande diversité des traditions présentes, de son histoire et de son engagement, la cité phocéenne est un lieu d’accueil et de refuge pour ceux qui cherchent un nouveau départ. Ici, les communautés issues des différents pays méditerranéens, d’Orient, d’Afrique ou d’ailleurs, se sont implantées et vivent en harmonie. À travers des témoignages d’exilés et descendants d’exilés, l’émission évoquera la longue tradition d’hospitalité de Marseille, qui en fait un pôle d’attraction. L’occasion de mettre en lumière le travail des églises et de leurs associations pour accueillir et consolider ce vivre-ensemble. Parmi les derniers arrivés, des Ukrainiens, qui trouvent ici une escale en attendant de revivre dans leur pays.

Sur le plateau, Christian de Cacqueray recevra quatre invités représentant les communautés chrétiennes de Marseille :
- Anne Giraud, responsable de la pastorale des migrants du diocèse catholique de Marseille
- Raffi Delanian, médecin et vice-président de l’Église arménienne apostolique de Marseille
- Anne Faisandier, pasteure de l’Église Protestante Unie de France, paroisse de Marseille-Grignan
- Père Jean Gueit, recteur de l’église orthodoxe Saint-Hermogène à Marseille

Leurs échanges seront rythmés par plusieurs reportages et documentaires :
- Histoire des communautés chrétiennes de Marseille (10’) : Ce reportage chronologique permet de découvrir les différents ancrages chrétiens de Marseille. Ainsi, il met en lumière des communautés qui ont trouvé ici une nouvelle fécondité, un nouveau départ. Que ce soit des premiers apôtres et évangélisateurs aux grandes migrations modernes.
- La symbolique du port dans la Bible (7’) : Le port comme refuge, havre de paix, ou encore paradis... Quatre intervenants représentant chacun une tradition chrétienne donnent leur interprétation de ce qu’évoque le port dans la Bible et pour tout chrétien.
- L’arrivée à Marseille, récits de vie (13’) : De leur exil forcé à leur vie d’aujourd’hui, des hommes et femmes appartenant aux différentes traditions chrétiennes racontent leur arrivée à Marseille par la mer. Quel sentiment ont-ils éprouvé en voyant se dessiner au large la cité phocéenne ? En quoi leur foi et leur communauté les ont aidés dans cette épreuve ?
- Marseille-Odessa, les liens de la mer (13’) : Odessa et Marseille sont jumelées. Une initiative des mairies, sans enjeux politiques. Cependant, ce lien a pris une autre tournure depuis la guerre en Ukraine. A travers des hommes et des femmes ainsi que des chrétiens marseillais engagés, ce reportage permet de découvrir comment ce lien avec l’Ukraine s’est accentué au fil des derniers mois.

11h Célébration œcuménique

Depuis l’église orthodoxe Saint-Irénée à Marseille (13)
Pour cette année 2023, la célébration œcuménique dédiée à la prière pour l’unité des chrétiens sera officiée depuis l’église orthodoxe Saint-Irénée à Marseille. Les concélébrants représenteront toutes les confessions chrétiennes (chrétiens orientaux, orthodoxes, protestants et catholiques). Le commentaire de la célébration œcuménique sera assuré par Thomas Wallut, producteur de l’émission Chrétiens orientaux.

Une émission proposée par Thomas Wallut pour Chrétiens orientaux, Jivko Panev pour Orthodoxie, Christophe Zimmerlin pour Présence protestante et le frère Thierry Hubert pour Le Jour du Seigneur.

 
Qui était Saint Irénée ?
 
Découvrez l'épisode de la série Sanctuaire(s) consacré à la basilique Notre-Dame-de-la-Garde, la "bonne mère" qui veille sur les Marseillais.