Homélie de la messe du 29 octobre à Asquins

Homélie de la messe du 29 octobre à Asquins

29/10/2017 de 10h30 à 12h00

10h00-11h00 :  horaire particulier pour le Jour du Seigneur. De 11h à midi, les Protestants sont en fête avec la célébration des 500 ans de la Réforme.

 

10h00 – Reportage : Scouts d’Europe, à l’école des bois

Créée en 1956, l’Association des Guides et Scouts d’Europe est un mouvement d’éducation catholique complémentaire de l’école et de la famille. Au rythme des chants, des marches et des enseignements, ce reportage nous plonge en immersion dans un camp de formation de chefs des Routiers Scouts d’Europe : âgés de 17 à 19 ans, ils encadrent les plus jeunes, tant au niveau spirituel et physique que par le service aux autres.

 

10h05 – Messe célébrée en direct de l’église Église Saint-Jacques-le-Majeur en direct d’Asquins (Yonne)

Prédicateur : Fr. Christophe-Marie Boudouin, carme, conseiller religieux national des scouts d’Europe.
Président : Mgr Hervé Giraud, archevêque de Sens-Auxerre

La messe est célébrée avec les Routiers Scouts d’Europe (17 à 19 ans). Asquins fait partie du dernier tronçon de leur pèlerinage annuel à Vézelay, qui se tient cette année du 27 au 30 octobre.

En savoir plus sur les Scouts : “Scoutismes catholiques, une diversité légitime”

 

10h00-11h00 :  horaire particulier pour le Jour du Seigneur. De 11h à midi, les Protestants sont en fête avec la célébration des 500 ans de la Réforme.

 

******

A 11h : Culte “Protestants en fête” à Strasbourg

“Protestants en fête”, c’est trois jours de fête l’année de l’anniversaire des 500 ans de la Réforme. Trois jours de rencontres, d’animations et de célébrations sur le thème de la fraternité, à Strasbourg, les 27, 28 et 29 octobre. Un rendez-vous grand format que vient conclure le culte au Zénith de Strasbourg. 9000 participants et mille choristes sont attendus.

La prédication est apportée par François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France.

En affichant, le 31 octobre 1517, ses 95 thèses contre les indulgences sur la porte de l’église du château de Wittenberg (Saxe), Martin Luther jetait les bases d’une nouvelle religion chrétienne, le protestantisme.