Chant d'entrée



Église de ce temps, Église au coeur du monde,

Tournée vers l’avenir, vers les aubes pascales,

Entendras-tu ce que l’Esprit dit aux Églises ?

Lève-toi ! Prends la route avec ton Dieu !

Ne crains pas d’avancer dans la nuit :
Entonne des chants d’espérance et de joie !

Regarde avec amour ce qui fait ta gloire,
Regarde avec amour la croix du Seigneur.

Église de partout, Église des Apôtres,

Bâtie sur le rocher, maison de pierres vives,

Entendras-tu ce que l’Esprit dit aux Églises ?

Lève-toi ! Prends la route avec ton Dieu !

Ne crains pas de t’ouvrir à la vie,
Accueille en tes murs ceux qui sont loin de toi !

Église de toujours, Église pour les hommes,

Ne ferme pas ton coeur aux défis de cet âge,

Entendras-tu ce que l’Esprit dit aux Églises ?

Lève-toi ! Prends la route avec ton Dieu !

Ne crains pas de combattre avec lui :
Que viennent des jours de justice et de paix !

 

Gloria

Gloire à Dieu au plus haut des cieux,
et paix sur la terre aux hommes qu'il aime.

Nous te louons, nous te bénissons, nous t'adorons,
nous te glorifions, nous te rendons grâce,
pour ton immense gloire.
Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.
Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;
Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ;
Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière,
Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.
Car Toi seul es saint, Toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très-Haut, Jésus Christ,
avec le Saint-Esprit dans la gloire de Dieu le Père.
Amen.

 

Première lecture (Sg 2. 12, 17-20)

Lecture du livre de la Sagesse

Ceux qui méditent le mal se disent en eux-mêmes :
« Attirons le juste dans un piège, car il nous contrarie,
il s’oppose à nos entreprises,
il nous reproche de désobéir à la loi de Dieu,
et nous accuse d’infidélités à notre éducation.
Voyons si ses paroles sont vraies,
regardons comment il en sortira.
Si le juste est fils de Dieu,
Dieu l’assistera, et l’arrachera aux mains de ses adversaires.
Soumettons-le à des outrages et à des tourments ;
nous saurons ce que vaut sa douceur,
nous éprouverons sa patience.
Condamnons-le à une mort infâme,
puisque, dit-il, quelqu’un interviendra pour lui. »

Parole du Seigneur.

 

Psaume 53 (3-4, 5, 6.8)

Le Seigneur est mon appui entre tous.

Par ton nom, Dieu, sauve-moi,
par ta puissance rends-moi justice ;
Dieu, entends ma prière,
écoute les paroles de ma bouche

Le Seigneur est mon appui entre tous.

Des étrangers se sont levés contre moi,
des puissants cherchent ma perte :
ils n’ont pas souci de Dieu.

Le Seigneur est mon appui entre tous.

Mais voici que Dieu vient à mon aide,
le Seigneur est mon appui entre tous.
De grand cœur, je t’offrirai le sacrifice,
je rendrai grâce à ton nom, car il est bon !

Le Seigneur est mon appui entre tous.

 

Deuxième lecture (Jc 3, 16-4, 3)

Lecture de la lettre de saint Jacques

Bien-aimés, la jalousie et les rivalités mènent au désordre
et à toutes sortes d’actions malfaisantes.
Au contraire, la sagesse qui vient d’en haut est d’abord pure,
puis pacifique, bienveillante, conciliante, pleine de miséricorde et féconde en bons fruits, sans parti pris, sans hypocrisie.
C’est dans la paix qu’est semée la justice, qui donne son fruit aux artisans de la paix.
D’où viennent les guerres, d’où viennent les conflits entre vous ?
N’est-ce pas justement de tous ces désirs qui mènent leur combat en vous-mêmes ?
Vous êtes pleins de convoitises et vous n’obtenez rien,
alors vous tuez ; vous êtes jaloux et vous n’arrivez pas à vos fins, alors vous entrez en conflit et vous faites la guerre.
Vous n’obtenez rien parce que vous ne demandez pas ;
vous demandez, mais vous ne recevez rien ; en effet, vos demandes sont mauvaises, puisque c’est pour tout dépenser en plaisirs.

Parole du Seigneur.

Nous rendons grâce à Dieu

 

Acclamation de l'Évangile

Alléluia, alléluia, alléluia, alléluia.

Alléluia, alléluia, alléluia, alléluia.

Louez le Seigneur car il est bon, éternel est son amour pour nous.
Rendez grâce au Seigneur car il est bon, éternel est son amour pour nous.

Alléluia, alléluia, alléluia, alléluia.

 

Évangile (Mc 9, 30-37)

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là, Jésus traversait la Galilée avec ses disciples,
et il ne voulait pas qu’on le sache, car il enseignait ses disciples en leur disant :
« Le Fils de l’homme est livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, trois jours après sa mort, il ressuscitera. »
Mais les disciples ne comprenaient pas ces paroles et ils avaient peur de l’interroger.
Ils arrivèrent à Capharnaüm, et, une fois à la maison, Jésus leur demanda : « De quoi discutiez-vous en chemin ? »
Ils se taisaient, car, en chemin, ils avaient discuté entre eux
pour savoir qui était le plus grand.
S’étant assis, Jésus appela les Douze et leur dit :
« Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. »
Prenant alors un enfant, il le plaça au milieu d’eux,
l’embrassa, et leur dit :
« Quiconque accueille en mon nom un enfant comme celui-ci,
c’est moi qu’il accueille.
Et celui qui m’accueille, ce n’est pas moi qu’il accueille,
mais Celui qui m’a envoyé. »

Acclamons la Parole de Dieu.

Louange à toi, Seigneur Jésus.

 

Prière universelle

Accueille au creux de tes mains,
La prière de tes enfants.

 

Sanctus

Sanctus, sanctus, sanctus Dominus,
Sanctus, sanctus Deus Sabaoth.
 
Pleni sunt caeli et terra gloria tua.
Hosanna in excelsis, Hosanna in excelsis !
 
Benedictus qui venit in nomine Domini.
Hosanna in excelsis, Hosanna in excelsis !

 

Chant de communion

Nous t'avons reconnu Seigneur, à la fraction du pain,
notre cœur est tout brûlant quand nous venons jusqu'à toi.
Fortifie notre foi, ô Christ, en cette communion,
fais de nous un seul corps, uni en un seul esprit.
 
Tu as dit : « Vous ferez cela en mémoire de moi ».
Pain et vin sont consacrés en signe de ton Salut.
Ils nous donnent ta vie, ô Christ, en cette communion :
corps livré, sang versé pour nous sauver du péché.
 
Nous voici affamés, Seigneur, tout petits devant toi.
Sous nos yeux tu multiplies le pain qui donne la vie.
Tu t’es fait nourriture, ô Christ, en cette communion.
Conduis-nous au bonheur promis à tes serviteurs.
 
Par l´Esprit, apprends-nous Seigneur à contempler ton Corps,
Tu es là, vraiment présent en ta sainte Eucharistie.
Tu te livres en nos mains, ô Christ, en cette communion :
"Mon Seigneur et mon Dieu, Jésus, ma vie et ma joie !"

 

Chant final

Peuple de lumière, baptisé pour témoigner,
Peuple d'évangile, appelé pour annoncer
Les merveilles de Dieu pour tous les vivants.

Vous êtes l'Évangile pour vos frères si vous gardez ma Parole,
Pour avancer dans la vérité. Bonne nouvelle pour la terre !

Peuple de lumière, baptisé pour témoigner,
Peuple d'évangile, appelé pour annoncer
Les merveilles de Dieu pour tous les vivants.

Vous êtes l'Évangile pour vos frères si vous marchez à ma suite
Pour inventer le don et la joie. Bonne nouvelle pour la terre !

Peuple de lumière, baptisé pour témoigner,
Peuple d'évangile, appelé pour annoncer
Les merveilles de Dieu pour tous les vivants.