Je fais un don

Chant d'entrée

Hosanna, hosanna, hosanna

Ouvrons les portes au Roi au Dieu de gloire,

Lançons des cris de joie

Laissons jaillir un chant de victoire

 

Qui pourra taire, 

Qui pourra taire, 

 

Notre prière 

Notre prière 

 

Dieu est avec nous 

 

Dieu est avec nous 

Levons sa bannière.

Ouvrons les portes au Roi au Dieu de gloire,

Lançons des cris de joie

Laissons jaillir un chant de victoire

Hosanna, hosanna, hosanna

 

Dansons devant Lui, 

Dansons devant Lui, 

 

Remplis de sa vie 

Remplis de sa vie 

 

Dieu est avec nous

 

Dieu est avec nous

Chantons sa louange.

Ouvrons les portes au Roi au Dieu de gloire,

Lançons des cris de joie

Laissons jaillir un chant de victoire

Hosanna, hosanna, hosanna

 

Gloria

Gloire à Dieu au plus haut des cieux 

et paix sur la terre aux hommes qu’il aime !

Gloire à Dieu au plus haut des cieux, 

Gloire, Gloire, Gloire à Dieu !

 

Nous te louons nous te bénissons. 

Nous t’adorons nous te glorifions

Et nous te rendons grâce

Pour ton immense Gloire

Seigneur Dieu le père tout puissant, 

Seigneur fils unique, Jésus Christ,

Seigneur agneau de Dieu le Fils du Père

Toi qui enlève tous les péchés, 

Sauve nous du mal, prends pitié,

Assis au près du Père, Ecoute nos prières

Car toi seul es Saint et Seigneur, 

toi seul es le très haut Jésus Christ,

Avec le Saint Esprit, Dans la gloire du Père.

 

Gloire à Dieu au plus haut des cieux 

et paix sur la terre aux hommes qu’il aime !

Gloire à Dieu au plus haut des cieux, 

Gloire, Gloire, Gloire à Dieu !

 

Première lecture (Gn 2, 18-24)

Lecture du livre de la Genèse

Le Seigneur Dieu dit : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul. Je vais lui faire une aide qui lui correspondra. » 

Avec de la terre, le Seigneur Dieu modela toutes les bêtes des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les amena vers l’homme pour voir quels noms il leur donnerait. 

C’étaient des êtres vivants, et l’homme donna un nom à chacun. 

L’homme donna donc leurs noms à tous les animaux, aux oiseaux du ciel et à toutes les bêtes des champs. Mais il ne trouva aucune aide qui lui corresponde. 

Alors le Seigneur Dieu fit tomber sur lui un sommeil mystérieux, et l’homme s’endormit. 

Le Seigneur Dieu prit une de ses côtes, puis il referma la chair à sa place. Avec la côte qu’il avait prise à l’homme, il façonna une femme et il l’amena vers l’homme. 

L’homme dit alors : « cette fois-ci, voilà l’os de mes os et la chair de ma chair ! On l’appellera femme – Ishsha - elle qui fût tirée de l’homme – Ish. » 

A cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu’un.

 

Parole du Seigneur.

Nous rendons grâce à Dieu

 

Psaume 127

Que le Seigneur nous bénisse

Tous les jours de notre vie

 

Heureux qui craint le Seigneur

Et marche selon ses voies !

Tu te nourriras du travail de tes mains :

Heureux es-tu ! A toi le bonheur !

 

Que le Seigneur nous bénisse

Tous les jours de notre vie

 

Ta femme sera dans ta maison

Comme une vigne généreuse,

Et tes fils autour de la table,

Comme des plants d’oliviers.

 

Que le Seigneur nous bénisse

Tous les jours de notre vie

 

Voilà comment sera béni

L’homme qui craint le Seigneur.

Tu verras le bonheur de Jérusalem

Tous les jours de ta vie,

Et tu verras les fils de tes fils.

 

Que le Seigneur nous bénisse

Tous les jours de notre vie

 

Deuxième lecture (Hb 2, 9-11)

Lecture de la lettre aux Hébreux

 

Frère, Jésus qui a été abaissé un peu au-dessous des anges, nous le voyons couronné de gloire et d’honneur à cause de sa Passion et de sa mort. Si donc il fait l’expérience de la mort, c’est, par grâce de Dieu, au profit de tous. 

Celui pour qui et par qui tout existe voulait conduire une multitude de fils jusqu’à la gloire ; c’est pourquoi il convenait qu’il mène à sa perfection, par des souffrances, celui qui est à l’origine de leur salut. Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés doivent tous avoir même origine ; pour cette raison, Jésus n’a pas honte de les appeler ses frères.

Parole du Seigneur

Nous rendons grâce à Dieu

 

Acclamation de l'Évangile

Ouvrons nos cœurs à la Parole, éclairés par l'Esprit ;

Ouvrons nos cœurs à la Parole, 

Ouvrons nos cœurs à Jésus Christ.

Alleluia, Alleluia, Alleluia, Alleluia !

Alleluia, Alleluia, Alleluia, Alleluia !

 

Alleluia, Alleluia, Alleluia, Alleluia !

Alleluia, Alleluia, Alleluia, Alleluia !

 

Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous ; en nous son amour atteint la perfection.

 

Alleluia, Alleluia, Alleluia, Alleluia !

Alleluia, Alleluia, Alleluia, Alleluia !

 

Évangile (Mc 10, 2-16)

Le Seigneur soit avec vous.

Et avec votre esprit.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 

Gloire à toi Seigneur. 

 

En ce temps-là, des pharisiens abordèrent Jésus et, pour le mettre à l'épreuve, ils lui demandaient : « Est-il permis à un mari de renvoyer sa femme ? »

Jésus leur répondit : « Que vous a prescrit Moïse ? » 

Ils lui dirent : « Moïse a permis de renvoyer sa femme à condition d’établir un acte de répudiation. » 

Jésus répliqua : « c’est en raison de la dureté de vos cœurs qu’il a formulé pour vous cette règle. Mais, au commencement de la création, Dieu les fit homme et femme. A cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux deviendront une seule chair.

Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. 

Donc, ce que Dieu a uni que l’homme ne le sépare pas ! » 

 De retour à la maison, les disciples l’interrogeaient de nouveau sur cette question. 

Il leur déclara : « celui qui renvoie sa femme et en épouse une autre devient adultère envers elle. Si une femme qui a renvoyé son mari en épouse un autre, elle devient adultère. »

Des gens présentaient à Jésus des enfants pour qu’il pose la main sur eux ; mais les disciples les écartèrent vivement. 

Voyant cela, Jésus se fâcha et leur dit : « Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas, car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent. 

Amen, je vous le dis : celui qui n’accueille pas le royaume de Dieu à la manière d’un enfant n’y entrera pas. » 

Il les embrassait et les bénissait en leur imposant les mains. 

 

En ce temps-là,

    des pharisiens abordèrent Jésus

et, pour le mettre à l’épreuve, ils lui demandaient :

« Est-il permis à un mari de renvoyer sa femme ? »

    Jésus leur répondit :

« Que vous a prescrit Moïse ? »

    Ils lui dirent :

« Moïse a permis de renvoyer sa femme

à condition d’établir un acte de répudiation. »

    Jésus répliqua :

« C’est en raison de la dureté de vos cœurs

qu’il a formulé pour vous cette règle.

    Mais, au commencement de la création,

Dieu les fit homme et femme.

    À cause de cela,

l’homme quittera son père et sa mère,

    il s’attachera à sa femme,

et tous deux deviendront une seule chair.

Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair.

    Donc, ce que Dieu a uni,

que l’homme ne le sépare pas ! »

    De retour à la maison,

les disciples l’interrogeaient de nouveau sur cette question.

    Il leur déclara :

« Celui qui renvoie sa femme et en épouse une autre

devient adultère envers elle.

    Si une femme qui a renvoyé son mari en épouse un autre,

elle devient adultère. »

 

Acclamons la Parole de Dieu. 

Louange à toi, Seigneur Jésus.

 

Prière universelle

Frères et sœurs, tournons vers le Créateur et présentons-lui toutes nos espérances pour ce monde. 

Nous te prions Seigneur pour tous les couples qui témoignent avec persévérance et créativité d’une alliance heureuse entre homme et femme.

Nous t’implorons aussi pour les couples en difficulté qui se blessent et se déchirent.

Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants 

Nous te prions Seigneur pour les jeunes en formation ici à Ressins et partout dans le monde, qui désirent construire un monde meilleur.

Et pour les adultes, enseignants ou parents, qui les encouragent dans un esprit de confiance, de joie et d’entreprise.

Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants

Nous te prions Seigneur pour les hommes et femmes qui sortent de prison et appellent notre responsabilité fraternelle pour trouver leur place dans nos sociétés. 

Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants

L’Eglise s’apprête à recevoir le rapport de la Commission Indépendante sur les Abus Sexuels dans l’Eglise.

Nous te confions Seigneur toutes les personnes qui ont subi des violences et agressions sexuelles dans l’Eglise : que dans les épreuves elles puissent toujours compter sur ton appui et notre soutien. 

Qu’à l’image de ton Fils, nous prenions soin des plus petits et des plus fragiles pour faire de notre Eglise une « maison sûre ». 

Donne-nous ton Esprit d’humilité pour vivre dans l’espérance les jours qui viennent. 

Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants

Seigneur écoute nos prières. 

     Accorde à tous ce qu’ils te demandent

Et à chacun ce qu’il lui faut.    

Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Amen.

 

Sanctus

Sanctus, Sanctus, Sanctus, Sanctus

Sanctus, Sanctus, Sanctus, Sanctus

 

Saint est le Seigneur, Saint est le Seigneur,

Dieu de l’univers, Dieu de l’univers !

 

Saint est le Seigneur, Saint est le Seigneur,

Dieu de l’univers, Dieu de l’univers !

 

Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire,

Hosanna, hosanna au plus haut des cieux ! 

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur,

Hosanna, hosanna au plus haut des cieux !

 

Sanctus, Sanctus, Sanctus, Sanctus

Sanctus, Sanctus, Sanctus, Sanctus

 

Chant de communion

Regardez l’humilité de Dieu, regardez l’humilité de Dieu,

regardez l’humilité de Dieu

et faites-lui hommage de vos cœurs !

 

Admirable grandeur, étonnante bonté du maître de l’univers

qui s’humilie pour nous au point de se cacher

dans une petite hostie de pain

 

Regardez l’humilité de Dieu, regardez l’humilité de Dieu,

regardez l’humilité de Dieu 

et faites-lui hommage de vos cœurs !

 

Faites-vous tout petits, vous aussi, devant Dieu pour être élevés par lui.

Ne gardez rien pour vous, offrez-vous tout entiers

à ce Dieu qui se donne à vous

 

Regardez l’humilité de Dieu, regardez l’humilité de Dieu,

regardez l’humilité de Dieu 

et faites-lui hommage de vos cœurs !

Regardez l’humilité de Dieu, regardez l’humilité de Dieu,

regardez l’humilité de Dieu

et faites-lui hommage de vos cœurs !

 

Chant final

N'attends pas

Ecris ton avenir

N'attends pas

Au feu de tes désirs

N'attends pas

Le monde est à bâtir

La Parole à tenir 

 

Puisque tu sens au fond de toi une envie folle de bonheur

N'aie pas peur de laisser ton cœur battre le rythme de son pas

Chacun a besoin de chaleur d'un vrai regard et de douceur

Viens donner un peu ta couleur le monde espère ta saveur

 

N'attends pas

Ecris ton avenir

N'attends pas

Au feu de tes désirs

N'attends pas

Le monde est à bâtir

La Parole à tenir