Chant d’entrée

Que vienne ton règne,
Que ton Nom soit sanctifié,
Sur la terre comme au ciel,
Que ta volonté soit faite.
Que coule en torrents
Ton Esprit de vérité.
Donne-nous ton espérance,
Ton amour, ta sainteté.


Qui pourrait nous séparer
De ton amour immense ?
Qui pourrait nous détourner
De ta miséricorde ?

Que vienne ton règne,
Que ton Nom soit sanctifié,
Sur la terre comme au ciel,
Que ta volonté soit faite.
Que coule en torrents
Ton Esprit de vérité.
Donne-nous ton espérance,
Ton amour, ta sainteté.


Tu habites nos louanges,
Tu inspires nos prières, 
Nous attires en ta présence
Pour nous tourner vers nos frères.

Que vienne ton règne,
Que ton Nom soit sanctifié,
Sur la terre comme au ciel,
Que ta volonté soit faite.
Que coule en torrents
Ton Esprit de vérité.
Donne-nous ton espérance,
Ton amour, ta sainteté.

 

Première lecture (Gn 2, 7-9 ; 3, 1-7a)

Lecture du livre de la Genèse
                    
Le Seigneur Dieu modela l’homme
avec la poussière tirée du sol ;
il insuffla dans ses narines le souffle de vie,
et l’homme devint un être vivant.
    Le Seigneur Dieu planta un jardin en Éden, à l’orient,
et y plaça l’homme qu’il avait modelé.
    Le Seigneur Dieu fit pousser du sol
toutes sortes d’arbres à l’aspect désirable et aux fruits savoureux ;
il y avait aussi l’arbre de vie au milieu du jardin,
et l’arbre de la connaissance du bien et du mal.
     Or le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs
que le Seigneur Dieu avait faits.
Il dit à la femme :
« Alors, Dieu vous a vraiment dit :
‘Vous ne mangerez d’aucun arbre du jardin’ ? »
    La femme répondit au serpent :
« Nous mangeons les fruits des arbres du jardin.
    Mais, pour le fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin,
Dieu a dit :
‘Vous n’en mangerez pas, vous n’y toucherez pas,
sinon vous mourrez.’ »
    Le serpent dit à la femme :
« Pas du tout ! Vous ne mourrez pas !
    Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez,
vos yeux s’ouvriront,
et vous serez comme des dieux,
connaissant le bien et le mal. »
    La femme s’aperçut que le fruit de l’arbre devait être savoureux,
qu’il était agréable à regarder
et qu’il était désirable, cet arbre, puisqu’il donnait l’intelligence.
Elle prit de son fruit, et en mangea.
Elle en donna aussi à son mari,
et il en mangea.
    Alors leurs yeux à tous deux s’ouvrirent
et ils se rendirent compte qu’ils étaient nus.
 
Parole du Seigneur.

Nous rendons grâce à Dieu
 

Psaume 50

(en italien)
Crea in me, o Dio, un cuore puro 
Crea in me, o Dio, un cuore puro


Pietà di me, o Dio, nel tuo amore;
nella tua grande misericordia
cancellala mia iniquità.
Lavami tutto dalla mia colpa,
dal mion peccato rendimi puro

Si, le mie iniquità io le riconosco,
il mio peccato sta sempre dinanzi.
Contro di te, contro te ho solo peccato,
quello che é male hai tuoi occhi, io l’ho fatto.

Crea in me, o Dio, un cuore puro
Crea in me, o Dio, un cuore puro


Crea in me, o Dio, un cuore puro,
rinnova in me uno spirito saldo.
Non scacciarmi dalla tua presenza
E non privarmi del tuo santo spirito.

Rendimi la gioia nella tua salvezza,
sostienimi con uno spirito generoso.
Signore, apri le mie labbra,
e la mia bocca proclami la tua lode

Crea in me, o Dio, un cuore puro
Crea in me, o Dio, un cuore puro

(en français)
Crée en moi un cœur pur ô mon Dieu
Crée en moi un cœur pur ô mon Dieu


Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute,
purifie-moi de mon offense.

Oui, je connais mon péché,
ma faute est toujours devant moi.
Contre toi, et toi seul, j’ai péché,
ce qui est mal à tes yeux, je l’ai fait.

Crée en moi un cœur pur ô mon Dieu
Crée en moi un cœur pur ô mon Dieu


Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de ta face,
ne me reprends pas ton esprit saint.

Rends-moi la joie d’être sauvé ;
que l’esprit généreux me soutienne.
Seigneur, ouvre mes lèvres,
et ma bouche annoncera ta louange.

Crée en moi un cœur pur ô mon Dieu
Crée en moi un cœur pur ô mon Dieu

 

Deuxième lecture (Rm 5,12-19)

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains

Frères,
    nous savons que par un seul homme,
le péché est entré dans le monde,
et que par le péché est venue la mort ;
et ainsi, la mort est passée en tous les hommes,
étant donné que tous ont péché.
    Avant la loi de Moïse, le péché était déjà dans le monde,
mais le péché ne peut être imputé à personne
tant qu’il n’y a pas de loi.
    Pourtant, depuis Adam jusqu’à Moïse,
la mort a établi son règne,
même sur ceux qui n’avaient pas péché
par une transgression semblable à celle d’Adam.
Or, Adam préfigure celui qui devait venir.
    Mais il n’en va pas du don gratuit comme de la faute.
En effet, si la mort a frappé la multitude
par la faute d’un seul,
combien plus la grâce de Dieu
s’est-elle répandue en abondance sur la multitude,
cette grâce qui est donnée en un seul homme, Jésus Christ.
    Le don de Dieu et les conséquences du péché d’un seul
n’ont pas la même mesure non plus :
d’une part, en effet, pour la faute d’un seul,
le jugement a conduit à la condamnation ;
d’autre part, pour une multitude de fautes,
le don gratuit de Dieu conduit à la justification.
    Si, en effet, à cause d’un seul homme,
par la faute d’un seul,
la mort a établi son règne,
combien plus, à cause de Jésus Christ et de lui seul,
régneront-ils dans la vie,
ceux qui reçoivent en abondance
le don de la grâce qui les rend justes.
    Bref, de même que la faute commise par un seul
a conduit tous les hommes à la condamnation,
de même l’accomplissement de la justice par un seul
a conduit tous les hommes à la justification qui donne la vie.
    En effet, de même que par la désobéissance d’un seul être humain
la multitude a été rendue pécheresse,
de même par l’obéissance d’un seul
la multitude sera-t-elle rendue juste.
    – Parole du Seigneur.

OU LECTURE BREVE
Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Romains 

Frères,
    nous savons que par un seul homme,
le péché est entré dans le monde,
    et que par le péché est venue la mort ;
et ainsi, la mort est passée en tous les hommes,
étant donné que tous ont péché.
    Si, en effet, à cause d’un seul homme,
par la faute d’un seul,
la mort a établi son règne,
combien plus, à cause de Jésus Christ et de lui seul,
régneront-ils dans la vie,
ceux qui reçoivent en abondance
le don de la grâce qui les rend justes.

    Bref, de même que la faute commise par un seul
a conduit tous les hommes à la condamnation,
de même l’accomplissement de la justice par un seul
a conduit tous les hommes à la justification qui donne la vie.
    En effet, de même que par la désobéissance d’un seul être humain
la multitude a été rendue pécheresse,
de même par l’obéissance d’un seul
la multitude sera-t-elle rendue juste.

Parole du Seigneur.

Nous rendons grâce à Dieu
 

Acclamation de l’Évangile

Ma Tu Signore fa di me la terra buona 
Tu coltivami e semina nel cuore la parola 
Signore fa di me la terra buona 
fammi crescere e portare il frutto della Tua parola in me


Mais toi Seigneur tu fais de moi une bonne terre 
Tu me cultives et sèmes la parole dans mon cœur 
Seigneur fais de moi une bonne terre 
fais-moi grandir et porter le fruit de ta parole en moi  


L’homme ne vit pas seulement de pain,
mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

Ma Tu Signore fa di me la terra buona 
Tu coltivami e semina nel cuore la parola 
Signore fa di me la terra buona 
fammi crescere e portare il frutto della Tua parola in me


Mais toi Seigneur tu fais de moi une bonne terre 
Tu me cultives et sèmes la parole dans mon cœur 
Seigneur fais de moi une bonne terre
fais-moi grandir et porter le fruit de ta parole en moi  

 

Évangile (Mt 4, 1-11)

Le Seigneur soit avec vous.
Et avec votre esprit.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 
Gloire à toi Seigneur. 

En ce temps-là,
    Jésus fut conduit au désert par l’Esprit
pour être tenté par le diable.
        Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits,
il eut faim.
    Le tentateur s’approcha et lui dit :
« Si tu es Fils de Dieu,
ordonne que ces pierres deviennent des pains. »
    Mais Jésus répondit :
« Il est écrit :
L’homme ne vit pas seulement de pain,
mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
»

    Alors le diable l’emmène à la Ville sainte,
le place au sommet du Temple
    et lui dit :
« Si tu es Fils de Dieu,
jette-toi en bas ;
car il est écrit :
Il donnera pour toi des ordres à ses anges,
et :    Ils te porteront sur leurs mains,
de peur que ton pied ne heurte une pierre
. »
    Jésus lui déclara :
« Il est encore écrit :
Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu. »

    Le diable l’emmène encore sur une très haute montagne
et lui montre tous les royaumes du monde et leur gloire.
    Il lui dit :
« Tout cela, je te le donnerai,
si, tombant à mes pieds, tu te prosternes devant moi. »
   
 Alors, Jésus lui dit :
« Arrière, Satan !
car il est écrit :
C’est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras,
à lui seul tu rendras un culte. »


    Alors le diable le quitte.
Et voici que des anges s’approchèrent,
et ils le servaient.

Acclamons la Parole de Dieu. 
Louange à toi, Seigneur Jésus !
 

Prière universelle

Au seuil de ce temps de Carême, présentons au Seigneur avec toujours plus de confiance et de persévérance nos intentions de prière :

Nous te prions pour tous les membres de l’Eglise et pour nos prêtres, particulièrement ceux qui viennent tout juste d’être ordonnés. Qu’ils se laissent renouveler par l’Esprit Saint tout au long de leur sacerdoce. Donne nous Seigneur de bons et saints prêtres !
A l’approche des JMJ de Lisbonne cet été, nous te prions pour notre Pape François. Qu’il soit pour les jeunes d’aujourd’hui un instrument de ton Espérance et de ton Amour.

Silence

Nous te prions pour tous les pays en guerre et particulièrement pour la Russie et l’Ukraine. Qu’à travers ces conflits, les cœurs et les intelligences des hommes se tournent vers toi avec humilité et confiance en ta Divine Miséricorde.
Fais grandir dans le cœur des dirigeants et dans notre propre cœur une soif d’amour et de vérité.

Silence

Nous te prions pour tous les marginalisés, qui vivent seuls et qui se sentent abandonnés, pour ceux qui n’arrivent pas à demander de l’aide, pour toutes les personnes prisonnières de leurs addictions. Viens ouvrir leur cœur au don de la foi et de l’Espérance ! Donne-nous miséricorde et compassion pour chacun d’entre eux !  

Silence

Nous te prions pour Mère Elvira et les sœurs Missionnaires de la Résurrection. Comble leur cœur de paix, dans un total abandon à Toi.
Eclaire toujours plus nos consciences, à nous, jeunes du Cenacolo et donne-nous la grâce de suivre avec fidélité et courage le chemin de guérison.

Accueille Seigneur dans ta bonté ces prières que nous t’adressons avec foi, 

Par le Christ, notre Seigneur.

Amen.
 

Sanctus

(en italien)
Santo, Santo, Santo é il Signore 
Dio dell’universo


i cieli e la terra sono pieni della tua gloria 

Osanna, Osanna; nell’alto dei cieli 
Osanna, Osanna; nell’alto dei cieli
Osanna, Osanna; nell’alto dei cieli


Benedetto colui che viene nel nome del Signore

Osanna, Osanna; nell’alto dei cieli 
Osanna, Osanna; nell’alto dei cieli
Osanna, Osanna; nell’alto dei cieli    


(en français)
Saint, saint, saint le Seigneur,
Dieu de l’Univers


Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire

Hosanna, hosanna, hosanna au plus haut des Cieux !
Hosanna, hosanna, hosanna au plus haut des Cieux !
Hosanna, hosanna, hosanna au plus haut des Cieux !


Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur

Hosanna, hosanna, hosanna au plus haut des Cieux !
Hosanna, hosanna, hosanna au plus haut des Cieux !
Hosanna, hosanna, hosanna au plus haut des Cieux !

 

Chant de communion

Bien avant le chant qui créa l'univers,
Bien avant l'Esprit qui planait sur la terre,
Bien avant que tu me formes de la poussière,
Tu rêvais du jour où Tu pourrais m'aimer.

Bien avant les premiers battements de mon cœur,
Bien avant que je m'éveille à ta douceur,
Bien avant mes doutes, mes joies et mes douleurs,
Tu rêvais du jour où je pourrais T'aimer.
Tu rêvais du jour où je pourrais T'aimer.

Abba Père, je suis à toi.
Abba Père, je suis à toi.
Abba Père, je suis à toi.
Abba Père, je suis à toi.


Abba Père, je suis émerveillé,
Saisi par l’immensité de Ton amour pour moi
Abba Père, si grande est ta tendresse
Ton cœur est grand ouvert et je viens plonger dans Tes bras
 
Abba Père, je suis à toi.
Abba Père, je suis à toi.
Abba Père, je suis à toi.
Abba Père, je suis à toi.

 

Chant à Marie

(en italien)
Maria tu sei la vita per me
Sei la speranza la gioia
L’amore tutto sei
Maria Tu sai quello che vuoi
Sai che con forza d’amore
In cielo mi porterai.

Maria ti do il moi cuore 
per sempre se vuoi
Tu dammi l’amore che non passa mai
Rimani con me e andiamo nel mondo insieme
La Tua prensenza sarà goccia
Di Paradisio per l’umanità.


Maria con Te sempre vivro
In ogni  momento giocando cantado Ti amero
Seguendo i tuoi passi in te 
io avro la luce che illumina 
i giorni e le notti dell’ anima

Maria ti do il moi cuore per sempre se vuoi
Tu dammi l’amore che non passa mai
Rimani con me e andiamo nel mondo insieme
La Tua prensenza sarà goccia
Di Paradisio per l’umanità.


Rimani con me e andiamo 
nel mondo insieme
la tua presenza sarà goccia di Paradiso per l’umanità
rimani con me

(en français)
Marie tu es la vie pour moi
Tu es l’espoir la joie
Tu es l’amour tout entier 
Marie Tu sais ce que tu veux
Tu sais qu’avec la force de l’amour
Au ciel tu m’emmèneras

Marie je te donne mon coeur 
pour toujours si tu veux
Donne-moi l’amour qui ne passe jamais
Reste avec moi et allons dans le monde ensemble
Ta présence sera une goutte
Du paradis pour l’humanité.


Marie je vis toujours avec Toi 
A chaque instant en jouant 
en chantant, je t’aime
En suivant tes pas en toi, j’aurai la lumière qui illumine les jours et les nuits de l’âme

Marie je te donne mon cœur pour toujours si tu veux
Donne-moi l’amour qui ne passe jamais
Reste avec moi et allons dans le monde ensemble
Ta présence sera une goutte
Du paradis pour l’humanité.


Reste avec moi et allons 
dans le monde ensemble
Ta présence sera une goutte
Du paradis pour l’humanité.
Reste avec moi.
 
   [Carême] Dieu peut-il nous soumettre à la tentation ?

Recevez chaque
semaine vos newsletters :

Les différentes newsletters