Chant d’entrée
Quand le Seigneur se montrera,
Trouvera-t-il au monde
Un peuple ferme dans la foi
Dont l´amour lui réponde ?

Quand nous verrons du fond des cieux
Venir le Fils de l´Homme,
Les hommes tourneront les yeux
Vers ce Dieu qui les nomme.

Nous entendrons du fond des temps
Le nom que Dieu nous donne :
Quand l´heure vient du jugement,
Nous croyons qu´il pardonne.

Dieu nous attend depuis toujours,
Il nous promet sa gloire :
C´est le témoin de son amour
Qui conduit notre histoire.

Le dernier jour est commencé :
Dieu parmi nous s´avance ;
Son Jour de gloire est arrivé,
Nous gardons l´espérance.

Gloria
Gloire à Dieu au plus haut des cieux,
et paix sur la terre aux hommes qu'il aime.
Nous te louons, nous te bénissons, nous t'adorons,
nous te glorifions, nous te rendons grâce,pour ton immense gloire.
Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.
Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;
Toi qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous ;
Toi qui enlèves les péchés du monde, reçois notre prière,
Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.
Car Toi seul es saint, 
Toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très-Haut, Jésus Christ, avec le Saint-Esprit 
Dans la gloire de Dieu le Père. 
Amen.

Première lecture (2 S 5, 1-3)

Lecture du deuxième livre de Samuel                    
En ces jours-là,
    toutes les tribus d’Israël vinrent trouver David à Hébron
et lui dirent :
« Vois ! Nous sommes de tes os et de ta chair.
    Dans le passé déjà, quand Saül était notre roi,
c’est toi qui menais Israël en campagne et le ramenais,
et le Seigneur t’a dit :
‘Tu seras le berger d’Israël mon peuple,
tu seras le chef d’Israël.’ »
    Ainsi, tous les anciens d’Israël
vinrent trouver le roi à Hébron.
Le roi David fit alliance avec eux, à Hébron,
devant le Seigneur.
Ils donnèrent l’onction à David
pour le faire roi sur Israël.

Parole du Seigneur.

Nous rendons grâce à Dieu

Psaume 121  

Dans la joie, nous irons
à la maison du Seigneur.


Quelle joie quand on m’a dit :
« Nous irons à la maison du Seigneur ! »
Maintenant notre marche prend fin
devant tes portes, Jérusalem !

Dans la joie, nous irons
à la maison du Seigneur.


Jérusalem, te voici dans tes murs :
ville où tout ensemble ne fait qu’un !
C’est là que montent les tribus, les tribus du Seigneur,
là qu’Israël doit rendre grâce au nom du Seigneur.

Dans la joie, nous irons
à la maison du Seigneur.


C’est là le siège du droit,
le siège de la maison de David.
Appelez le bonheur sur Jérusalem :
« Paix à ceux qui t’aiment ! »

Dans la joie, nous irons
à la maison du Seigneur.


Deuxième lecture 
Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Colossiens

Frères,
    rendez grâce à Dieu le Père,
qui vous a rendus capables
d’avoir part à l’héritage des saints,
dans la lumière.
    Nous arrachant au pouvoir des ténèbres,
il nous a placés dans le Royaume de son Fils bien-aimé :
    en lui nous avons la rédemption,
le pardon des péchés.
    Il est l’image du Dieu invisible,
le premier-né, avant toute créature :
    en lui, tout fut créé,
dans le ciel et sur la terre.
Les êtres visibles et invisibles,
Puissances, Principautés,
Souverainetés, Dominations,
tout est créé par lui et pour lui.
    Il est avant toute chose,
et tout subsiste en lui.
    Il est aussi la tête du corps, la tête de l’Église :
c’est lui le commencement,
le premier-né d’entre les morts,
afin qu’il ait en tout la primauté.
    Car Dieu a jugé bon
qu’habite en lui toute plénitude
    et que tout, par le Christ,
lui soit enfin réconcilié,
faisant la paix par le sang de sa Croix,
la paix pour tous les êtres
sur la terre et dans le ciel.
Parole du Seigneur.

Nous rendons grâce à Dieu

Acclamation de l’Évangile

Alleluia, alleluia, alleluia, alleluia ! 
Alleluia, alleluia, alleluia, alleluia ! 

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur.
Béni soit le Règne qui vient, celui de David notre père.
Alleluia, alleluia, alleluia, alleluia ! 
Alleluia, alleluia, alleluia, alleluia ! 

Évangile 
Le Seigneur soit avec vous.
Et avec votre esprit.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 
Gloire à toi Seigneur. 

En ce temps-là,                                                                     
on venait de crucifier Jésus,
            et le peuple restait là à observer.
Les chefs tournaient Jésus en dérision et disaient :
« Il en a sauvé d’autres :
qu’il se sauve lui-même,
s’il est le Messie de Dieu, l’Élu ! »
    Les soldats aussi se moquaient de lui ;
s’approchant, ils lui présentaient de la boisson vinaigrée,
    en disant :
« Si tu es le roi des Juifs,
sauve-toi toi-même ! »
Il y avait aussi une inscription au-dessus de lui :
« Celui-ci est le roi des Juifs. »
    L’un des malfaiteurs suspendus en croix
l’injuriait :
« N’es-tu pas le Christ ?
Sauve-toi toi-même, et nous aussi ! »
    Mais l’autre lui fit de vifs reproches :
« Tu ne crains donc pas Dieu !
Tu es pourtant un condamné, toi aussi !
    Et puis, pour nous, c’est juste :
après ce que nous avons fait,
nous avons ce que nous méritons.
Mais lui, il n’a rien fait de mal. »
    Et il disait :
« Jésus, souviens-toi de moi
quand tu viendras dans ton Royaume. »
    Jésus lui déclara :
« Amen, je te le dis :
aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le Paradis. »

Acclamons la Parole de Dieu. 
Louange à toi, Seigneur Jésus !

Prière universelle

Seigneur, roi de gloire, avec le bon larron, nous faisons monter vers toi toutes nos supplications

Seigneur, nous te rendons grâce pour tous les jeunes de notre quartier particulièrement ceux de notre communauté paroissiale à l’éveil à la foi, au catéchisme, au centre de loisirs, à l’aumônerie. Bénis les enfants et les jeunes, bénis leur famille, bénis tous ceux qui leur apprennent à te connaître et les aident à grandir.

Toi qui règnes sur le monde, Seigneur, exauce-nous !

Seigneur, nous te rendons grâce pour la fidélité de tous ceux qui ne peuvent rejoindre leur communauté paroissiale en raison de la maladie, du handicap ou du grand âge. Bénis-les, donne leur ta force et ta consolation ; bénis tous ceux qui les visitent et se mettent à leur service.

Toi qui règnes sur le monde, Seigneur, exauce-nous !

Seigneur, nous te rendons grâce pour la fraternité vécue avec les personnes de la rue à travers toutes les rencontres avec Aux Captifs la libération. Bénis chacun de nos amis de la rue, entoure-les de ta tendresse dans leur souffrance et leurs addictions, donne-leur la force de ne pas désespérer et fais naître de nombreuses vocations, notamment chez les responsables politiques, pour les accompagner et les servir.

Toi qui règnes sur le monde, Seigneur, exauce-nous !

Seigneur, nous te rendons grâce pour l’Eglise que nous formons, paroissiens réguliers mais aussi ceux ne te connaissent pas, ceux qui passent discrètement dans l’Eglise et y déposent des cierges. Bénis chacun de nous et donne-nous de bâtir sur le roc que Tu es une Eglise sûre et rayonnante de ton amour pour le monde.

Toi qui règnes sur le monde, Seigneur, exauce-nous !

Sanctus

Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur, Dieu de l'univers !
Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur, Dieu de l'univers !

Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire.
Hosanna, hosanna, hosanna au plus haut des cieux.
Hosanna, hosanna, hosanna au plus haut des cieux.

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur.
Hosanna, hosanna, hosanna au plus haut des cieux.
Hosanna, hosanna, hosanna au plus haut des cieux.

Chant de communion

Prenez et mangez, ceci est mon corps ;
Prenez et buvez, voici mon sang !
Ouvrez vos cœurs ! Vous ne serez plus jamais seuls :
Je vous donne ma vie.


Demeurez en moi, comme je demeure en vous ;
Qui demeure en mon amour, celui-là portera du fruit.
Comme Dieu mon Père, ainsi je vous ai aimés.
Gardez mes paroles, vous recevrez ma joie !

Prenez et mangez, ceci est mon corps ;
Prenez et buvez, voici mon sang !
Ouvrez vos cœurs ! Vous ne serez plus jamais seuls :
Je vous donne ma vie.


Je vous ai choisis pour que vous portiez du fruit.
Gardez mon commandement, et vous demeurerez en moi.
Comme je vous aime, aimez-vous d'un seul Esprit.
Je vous donne ma vie : vous êtes mes amis !

Prenez et mangez, ceci est mon corps ;
Prenez et buvez, voici mon sang !
Ouvrez vos cœurs ! Vous ne serez plus jamais seuls :
Je vous donne ma vie.


Je vous enverrai l'Esprit Saint, le Paraclet ;
Il vous conduira au Père et fera de vous des témoins.
Cherchez, vous trouverez ; demandez, vous obtiendrez,
Afin que le Père soit glorifié en vous !

Prenez et mangez, ceci est mon corps ;
Prenez et buvez, voici mon sang !
Ouvrez vos cœurs ! Vous ne serez plus jamais seuls :
Je vous donne ma vie.

Chant final

Christ, Roi du monde, Toi le Maître unique,
Né tel un homme, tu es notre frère ;
Voir Ton visage, c'était voir le Père.
Gloire et louange à Toi !

Christ, paix du monde, Toi, douceur unique,
Celui qui T'aime doit aimer son frère ;
Lie-nous ensemble dans l'amour du Père.
Gloire et louange à Toi !

Christ, vie du monde, Toi, l'espoir unique !
Seul, dans l'angoisse, tué par Tes frères,
Toi qui nous sauves, règnes avec le Père !
Gloire et louange à Toi !

Découvrez notre documentaire Enquête sur le chant grégorien