Ce singulier poète au public fidèle vit depuis longtemps loin du monde. Mais qui est-il vraiment ? D’où vient son écriture ? A travers le documentaire La grande vie, l’écrivain lève une part du mystère.


Christian Bobin, « l’ermite du Creusot »

« Écrire, c’est ne rien oublier de ce que le monde oublie », écrit Christian Bobin.

Poète, essayiste, écrivain, Christian Bobin est l’auteur d’une œuvre où la foi chrétienne tient une grande place. Depuis 1992 avec son livre Le Très-Bas, consacré à saint François d'Assise, il n'a cessé de gagner en popularité. Auteur très prolifique, il compte aujourd'hui une soixantaine d'ouvrages à son actif. Parmi eux, La plus que vive, La part manquante ou encore La grande vie.

Ayant toujours vécu à l’écart du monde, il s’installe en 2005 dans une maison isolée à la lisière du bois du Petit Prodhun, à une dizaine de kilomètres de son Creusot natal, en Saône-et-Loire.


La grande vie, un documentaire inspirant

Claude Clorennec retranscrit dans le documentaire La grande vie (Nour films) la délicatesse de l’écrivain Christian Bobin. Né d’un père dessinateur à l’usine Schneider du Creusot et d’une mère calqueuse, il puise dans les souvenirs de son enfance marquée par la solitude et l’atmosphère des hauts fourneaux.

Dans un subtil tissage d’entretiens et d’images d’archives, le réalisateur nous fait découvrir un être lumineux, visionnaire et généreux, entre éclats de rire et instants de grâce. Bobin raconte son enfance, les forges rougeoyantes et le bruit du marteau-pilon, la découverte de l’écriture, l’amour, ses livres fondateurs, y parle de Jean Grosjean et de la figure du Christ.

Un portrait poético-philosophique dans lequel l’écrivain témoigne pudiquement de son expérience spirituelle et littéraire singulière. L’écriture comme une ode à la vie.

Le film est à découvrir dans le catalogue Vodeus et disponible en DVD en version intégrale.