Laura Morosini anime le label “Église Verte”, un label écologique et oecuménique créé après la COP21. Rencontre.

“Dans le monde y a 1 milliard de chrétiens, si ce milliard de chrétiens bouge, ça peut vraiment faire la différence en matière écologique” déclare Laura Morosini. En tant qu’animatrice du label “Église Verte”, Laura aide les paroisses et les communautés chrétiennes à effectuer une conversion écologique. Elle nous raconte l’origine de son engagement et les enjeux face à l’urgence climatique.