Chant d’entrée

Chantez au Seigneur un cantique nouveau,
Alleluia, Alleluia, Alleluia !
 
Chantez au Seigneur un cantique nouveau,
Alleluia, Alleluia, Alleluia !

Nous rappelons, Seigneur, ton amour ;
dans ta maison, nous t’acclamons

Chantez au Seigneur un cantique nouveau,
Alleluia, Alleluia, Alleluia !

L’Esprit de Dieu descend dans nos cœurs
Et mets en eux la charité

Chantez au Seigneur un cantique nouveau,
Alleluia, Alleluia, Alleluia !

Béni soit Dieu, Amour infini,
Père éternel, Fils et Esprit.

Chantez au Seigneur un cantique nouveau,
Alleluia, Alleluia, Alleluia !

Gloire et honneur au Père très bon,
à Jésus-Christ, au Saint-Esprit !

Chantez au Seigneur un cantique nouveau,
Alleluia, Alleluia, Alleluia !

 

Gloria

Ensemble chantons la gloire de Dieu

Gloire à Dieu au plus des cieux
et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

Gloire à Dieu au plus des cieux
et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

Nous te louons, nous te bénissons,

nous t’adorons, nous te glorifions,

Nous te rendons grâce, pour ton immense gloire.
Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.

Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ;

Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière,

Toi qui es assis à la droite du Père,

Prends pitié de nous.

Car Toi seul es saint,

Toi seul es Seigneur,

Toi seul es le Très-Haut, Jésus Christ,

Avec le Saint-Esprit dans la gloire de Dieu le Père. Amen !

Amen !

Amen !

 

Première lecture (1 R 19, 4-8)

Lecture du premier livre des Rois

En ces jours-là, le prophète Élie, fuyant l’hostilité de la reine Jézabel, marcha toute une journée dans le désert.
Il vint s’asseoir à l’ombre d’un buisson, et demanda la mort en disant : « Maintenant, Seigneur, c’en est trop ! Reprends ma vie : je ne vaux pas mieux que mes pères. » Puis il s’étendit sous le buisson, et s’endormit.
Mais voici qu’un ange le toucha et lui dit :
« Lève-toi, et mange ! »
Il regarda, et il y avait près de sa tête une galette cuite sur des pierres brûlantes et une cruche d’eau. Il mangea, il but, et se rendormit.
Une seconde fois, l’ange du Seigneur le toucha et lui dit :
« Lève-toi, et mange, car il est long, le chemin qui te reste. »
Élie se leva, mangea et but. Puis, fortifié par cette nourriture, il marcha quarante jours et quarante nuits jusqu’à l’Horeb, la montagne de Dieu.

Parole du Seigneur.

Nous rendons grâce à Dieu

Un pain pétri et cuit par les enfants du centre et une cruche d’eau sont déposés au pied de l’ambon, signe de la Parole que nous venons d’entendre.

 

Psaume 33

Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur

Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur

Je bénirai le Seigneur en tout temps,
sa louange sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le Seigneur :
que les pauvres m’entendent et soient en fête !

Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur

Magnifiez avec moi le Seigneur,
exaltons tous ensemble son nom.
Je cherche le Seigneur, il me répond :
de toutes mes frayeurs, il me délivre.

Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur

Qui regarde vers lui resplendira,
sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le Seigneur entend :
il le sauve de toutes ses angoisses.

Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur

L’ange du Seigneur campe alentour
pour libérer ceux qui le craignent.
Goûtez et voyez : le Seigneur est bon !
Heureux qui trouve en lui son refuge !

Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur

 

Deuxième lecture (Ep 4, 30 – 5, 2)

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Éphésiens

Frères, n’attristez pas le Saint Esprit de Dieu, qui vous a marqués de son sceau en vue du jour de votre délivrance.
Amertume, irritation, colère, éclats de voix ou insultes, tout cela doit être éliminé de votre vie, ainsi que toute espèce de méchanceté.
Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse.
Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.
Oui, cherchez à imiter Dieu, puisque vous êtes ses enfants bien-aimés.
Vivez dans l’amour, comme le Christ nous a aimés et s’est livré lui-même pour nous, s’offrant en sacrifice à Dieu, comme un parfum d’agréable odeur.

Parole du Seigneur.

Nous rendons grâce à Dieu

 

Acclamation de l’Évangile

Levons-nous pour accueillir l’Evangile.

Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluia !

Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluia !

Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel,
dit le Seigneur ;
si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement.

Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluia !

 

Évangile (Jn 6, 41-51)

Le Seigneur soit avec vous.

Et avec votre esprit.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Gloire à toi Seigneur.

En ce temps-là, les Juifs récriminaient contre Jésus
parce qu’il avait déclaré : « Moi, je suis le pain qui est descendu du ciel. »
Ils disaient : « Celui-là n’est-il pas Jésus, fils de Joseph ?  Nous connaissons bien son père et sa mère.
Alors comment peut-il dire maintenant : ‘Je suis descendu du ciel’ ? »
Jésus reprit la parole : « Ne récriminez pas entre vous. Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire, et moi, je le ressusciterai au dernier jour.
Il est écrit dans les prophètes : Ils seront tous instruits par Dieu lui-même.
Quiconque a entendu le Père et reçu son enseignement vient à moi.
Certes, personne n’a jamais vu le Père, sinon celui qui vient de Dieu : celui-là seul a vu le Père. Amen, amen, je vous le dis : il a la vie éternelle, celui qui croit.
Moi, je suis le pain de la vie.
Au désert, vos pères ont mangé la manne, et ils sont morts ; mais le pain qui descend du ciel est tel que celui qui en mange ne mourra pas.
Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement.
Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour la vie du monde. »

Acclamons la Parole de Dieu.

Louange à toi, Seigneur Jésus.

 

Prière universelle

Je cherche le Seigneur, il me répond : de toutes mes frayeurs il me délivre, à la suite du psaume ; prions avec confiance pour tous ceux qui peinent et pour qui « trop, c’est trop ».

Jésus nous dit : « Je suis le pain de vie, celui qui croit en moi n’aura jamais faim ».
De nombreux êtres humains, chez nous et ailleurs dans le monde, ne peuvent se nourrir convenablement et souffrent de la faim,
tant de personnes sont aussi affamées de paroles de reconnaissance, d’espérance et de vie.
Pour eux, prions le seigneur.

Comble-nous de ta miséricorde, Seigneur

Comble-nous de ta miséricorde, Seigneur

Saint Paul nous dit : « Soyez plein de générosité et de tendresse »
Pour notre pape François, nos évêques, nos prêtres, tous ceux, consacrés ou laïcs qui ont choisi d’être au service de leurs frères et sœurs,
Prions le seigneur

Comble-nous de ta miséricorde, Seigneur

L’ange dit à Jonas : « Lève-toi et mange car il est long le chemin »
Pour que cet été soit pour tous, un temps pour se nourrir, s’abreuver, reprendre des forces auprès du seigneur et suivre le chemin qu’il prépare pour chacun,
Prions le seigneur

Comble-nous de ta miséricorde, Seigneur

Le psalmiste chante : « Un pauvre crie, le Seigneur entends » !
Pour notre communauté aujourd’hui réunie, pour les malvoyants, aveugles, et ceux qui les accompagnent,
pour tous ceux qui témoignent de la force de Dieu à travers le handicap,
Prions le seigneur.

Comble-nous de ta miséricorde, Seigneur

Dieu notre père, tu nous donnes la parole de vie et le pain, écoute nos prières, exauce-les par Jésus- Christ, notre Seigneur.

Amen.

Vous pouvez vous assoir.

 

Sanctus

Sanctus, sanctus, sanctus Dominus Deus Sabaoth.

Sanctus, sanctus, sanctus Dominus Deus Sabaoth

Pleni sunt caeli et terra gloria tua.

Hosanna, Hosanna, Hosanna in excelsis !

Hosanna, Hosanna, Hosanna in excelsis !

Benedectus qui venit in nomine Domini

Hosanna, Hosanna, Hosanna in excelsis !

Hosanna, Hosanna, Hosanna in excelsis !

 

Chant de communion

Ton corps et ton sang nous sont donnés.
Nous devenons en toi un peuple de vivants.

Ton corps et ton sang nous sont donnés.
Nous devenons en toi un peuple de vivants.

Je m’approche de toi, Seigneur ressuscité,
Avec confiance.

Ton Corps et ton Sang nous sont donnés
Je les reçois du Père.

Ton corps et ton sang nous sont donnés.
Nous devenons en toi un peuple de vivants.

Tout un peuple en chemin, Un peuple né de Dieu,
S’avance libre.

Ton Corps et ton Sang nous sont donnés
Pour revenir au Père.

Ton corps et ton sang nous sont donnés.
Nous devenons en toi un peuple de vivants.

Messager de l’amour, tu viens sans cesse à nous
Et tu nous sauves.

Ton Corps et ton Sang nous sont donnés
Pour aller à nos frères.

Ton corps et ton sang nous sont donnés.
Nous devenons en toi un peuple de vivants.

 

Chant final

Que Soit Bénis le Nom de Dieu, de siècle en siècle qu’il soit bénit

Que Soit Bénis le Nom de Dieu, de siècle en siècle qu’il soit bénit

A lui la sagesse et la force
Toutes ses voies sont droites
Il porte juste sentence en toutes choses

Que Soit Bénis le Nom de Dieu,
de siècle en siècle qu’il soit bénit

A lui le secret des abimes,
Il connait les ténèbres,
Et la lumière réside auprès de lui !

Que Soit Bénis le Nom de Dieu,
de siècle en siècle qu’il soit bénit

A lui la gloire et la louange,
il répond aux prières,
Il donne l’intelligence et la sagesse.

Que Soit Bénis le Nom de Dieu,
de siècle en siècle qu’il soit bénit

Rendons gloire à Dieu, notre père,
A son fils, Jésus Christ
Gloire à l’esprit d’amour dans tous les siècles !

Que Soit Bénis le Nom de Dieu,
de siècle en siècle qu’il soit bénit