Chant d’entrée

Chez toi, Seigneur, tu nous invites,
Heureux qui vient te rencontrer !
Auprès de toi nous voulons vivre,
Tu nous as dit : « venez, voyez ! »
« Venez, voyez ! »

As-tu le ciel pour vraie demeure,
Toi qui nous montres l’horizon ?
Sans même un toit parmi ton peuple,
Agneau de Dieu, nous te suivons.

Chez toi, Seigneur, tu nous invites,
Heureux qui vient te rencontrer !
Auprès de toi nous voulons vivre,
Tu nous as dit : « venez, voyez ! »
« Venez, voyez ! »

Dis-nous la joie d’une parole,
Maître de vie, silence et paix.
Dans ton regard le jour se donne,
Agneau de Dieu, tu nous connais.

Chez toi, Seigneur, tu nous invites,
Heureux qui vient te rencontrer !
Auprès de toi nous voulons vivre,
Tu nous as dit : « venez, voyez ! »
« Venez, voyez ! »

 

Gloria

Gloria ! Gloria ! In excelsis Deo !
Gloria ! Gloria ! In excelsis Deo 

Paix sur la terre aux hommes qu’il aime.
Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons,
nous te glorifions, nous te rendons grâce,
pour ton immense gloire.
Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.
Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;
Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ;
Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière,
Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.
Car Toi seul es saint, Toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très-Haut, Jésus Christ,
avec le Saint-Esprit dans la gloire de Dieu le Père.
Amen.

Gloria ! Gloria ! In excelsis Deo !
Gloria ! Gloria ! In excelsis Deo 

 

Première lecture (2R 4, 42-44)

Lecture du deuxième livre des Rois

En ces jours-là, un homme vint de Baad-Shalisha et, prenant sur la récolte nouvelle, il apporta à Elisée, l’homme de Dieu, vingt pains d’orge et du grain frais dans un sac. Elisée dit alors : « Donne-le à tous ces gens pour qu’ils mangent. » Son serviteur répondit : « comment donner cela à cent personnes ? » Elisée reprit : « Donne-le à tous ces gens pour qu’ils mangent, car ainsi parle le Seigneur : ‘on mangera, et il en restera’. » Alors, il le leur donna, ils mangèrent, et il en resta, selon la parole du Seigneur.

Parole du Seigneur

Nous rendons grâce à Dieu

 

Psaume 144

Tu ouvres la main, Seigneur : nous voici rassasiés

Ti lodino, Signore, tutte le tue opere
et ti benedicano i tuoi fedeli.
Dicano la gloria del tuo regno
et parlino della tua potenza

Tu ouvres la main, Seigneur : nous voici rassasiés

Gli occhi di tutti a te sono rivolti in attesa
e tu dai loro il cibo a tempo opportuno.
Tu apri la tua mano
e sazi il desiderio di ogni vivente.

Tu ouvres la main, Seigneur : nous voici rassasiés

Giusto è il Signore in tutte le sue vie
e buono in tutte le sue opere
Il Signore è vicino a chiunque lo invoca
a quanti lo invocano con sincerità

Tu ouvres la main, Seigneur : nous voici rassasiés

 

Deuxième lecture (Ep 4, 1-6)

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Éphésiens

Frères, moi qui suis en prison à cause du Seigneur, je vous exhorte à vous conduire d’une manière digne de votre vocation : ayez beaucoup d’humilité, de douceur et de patience, supportez-vous les uns les autres avec amour ; ayez soin de garder l’unité dans l’Esprit par le lien de la paix. Comme votre vocation vous a tous appelés à une seule espérance, de même il y a un seul Corps et un seul Esprit. Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, au-dessus de tous, par tous, et en tous.

Parole du Seigneur

Nous rendons grâce à Dieu

 

Acclamation de l’Évangile

Alleluia !  Alleluia ! Alleluia !
Alleluia !  Alleluia ! Alleluia !

Un grand prophète s’est levé parmi nous :
Et Dieu a visité son peuple.

Alleluia !  Alleluia! Alleluia !
Alleluia !  Alleluia ! Alleluia !

 

Évangile (Jn 6, 1-15)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Gloire à toi Seigneur. 

En ce temps-là, Jésus passa de l’autre côté de la mer de Galilée, le lac de Tibériade. Une grande foule le suivait, parce qu’elle avait vu les signes qu’il accomplissait sur les malades. Jésus gravit la montagne, et là, il était assis avec ses disciples.
Or, la Pâque, la fête des Juifs, était proche. Jésus leva les yeux et vit qu’une foule nombreuse venait à lui. Il dit à Philippe : « Où pourrions-nous acheter du pain pour qu’ils aient à manger ? » Il disait cela pour le mettre à l’épreuve, car il savait bien, lui, ce qu’il allait faire. Philippe lui répondit : « le salaire de deux cents journées ne suffirait pas pour que chacun reçoive un peu de pain. » Un de ses disciples, André, le frère de Simon-Pierre, lui dit : « Il y a là un jeune garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons, mais qu’est-ce que cela pour tant de monde ! »

Jésus dit : « Faites asseoir les gens. » Il y avait beaucoup d’herbe à cet endroit. Ils s’assirent donc, au nombre d’environ cinq mille hommes. Alors Jésus prit les pains, et après avoir rendu grâce, il les distribua aux convives : il leur donna aussi du poisson, autant qu’ils en voulaient. Quand ils eurent mangé à leur faim, il dit à ses disciples : « Rassemblez les morceaux en surplus, pour que rien ne se perde. » Ils les rassemblèrent, et ils remplirent douze paniers avec les morceaux des cinq pains d’orge, restés en surplus pour ceux qui prenaient cette nourriture.
A la vue du signe que Jésus avait accompli, les gens disaient : « C’est vraiment lui le Prophète annoncé, celui qui vient dans le monde. » Mais Jésus savait qu’ils allaient l’enlever pour faire de lui leur roi ; alors de nouveau il se retira dans la montagne, lui seul.

Acclamons la Parole de Dieu.
Louange à toi, Seigneur Jésus.

 

Prière universelle

A travers nos frontières jusqu’au bout des piémonts, au-delà de la France et de l’Italie, pour la terre toute entière, et vous chrétiens du Jour du Seigneur, prions ensemble.

Tu ouvres la main, nous voici rassasiés.

Sur notre planète des populations entières sont soumises à une injuste répartition des richesses, à la violence des conflits, aux conséquences désastreuses du dérèglement climatique.
Nous te prions pour les dirigeants du monde entier afin qu’ils ouvrent leurs yeux, leur cœur, sur leurs frères humains.

 Esprit de Dieu intercède pour nous, viens au secours de notre faiblesse 

Tu ouvres la main, nous voici rassasiés.

Jésus prend soin de nourrir la foule avec seulement 5 pains et 2 poissons.
Que ce geste soit pour nous signe de partage équitable et de générosité au milieu de notre surabondance.

Tu ouvres la main, nous voici rassasiés.

En ce jour avec le MCR, nous fêtons les personnes âgées, soyons unis à tous ceux qui écoutent cette émission. Qu’ils soient seuls, malades, ou prisonniers, qu’ils gardent confiance en Jésus. Lui qui fut saisi de compassion à la vue de la foule qui le cherchait. 

Esprit de Dieu intercède pour nous, viens au secours de notre faiblesse

Seigneur,
Toi qui entends nos prières et nous réponds au-delà de nos espérances,
Donne-nous de t’accueillir.
Fais-nous être les fidèles porteurs des pains que tu nous confies.
Toi qui règne pour les siècles des siècles.

Amen.

 

Sanctus

Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur, Dieu de l’univers !
Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire.
Hosanna au plus haut des cieux.
Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur.
Hosanna au plus haut des cieux.

 

Chant de communion

Venez, approchons de la table du Christ
Il nous livre son corps et son sang
Il se fait nourriture, pain de vie éternelle
Nous fait boire à la coupe des noces de l’agneau !

La sagesse de Dieu a préparé son vin
Elle a dressé la table, elle invite les saints
Venez boire à la coupe, venez manger le pain
Soyez la joie de Dieu, accourez au festin

Venez, approchons de la table du Christ
Il nous livre son corps et son sang
Il se fait nourriture, pain de vie éternelle
Nous fait boire à la coupe des noces de l’agneau !

Par le pain et le vin reçus en communion
Voici le sacrifice qui nous rend à la vie
Le sang de l’alliance jaillit du cœur de Dieu
Quand le verbe fait chair s’offre à nous sur la croix

Venez, approchons de la table du Christ
Il nous livre son corps et son sang
Il se fait nourriture, pain de vie éternelle
Nous fait boire à la coupe des noces de l’agneau !

Dieu est notre berger, nous ne manquons de rien
Sur des prés d’herbes fraîches, il nous fait reposer
Il restaure notre âme, il nous garde du mal
Quand il dresse pour nous la table du salut

Venez, approchons de la table du Christ
Il nous livre son corps et son sang
Il se fait nourriture, pain de vie éternelle
Nous fait boire à la coupe des noces de l’agneau !

 

Chant final

Béni sois-tu Seigneur Dieu de nos pères
A toi, louange et gloire éternellement
Béni soit le nom très saint de ta gloire:
A toi, louange et gloire éternellement
Béni sois-tu dans ton saint temple de gloire :
A toi, louange et gloire éternellement
Béni sois-tu sur le trône de ton règne:

A toi, louange et gloire éternellement
Dieu saint, Dieu fort, Dieu immortel
A toi la gloire.

Béni sois-tu, toi qui sonde les abîmes :
A toi, louange et gloire éternellement
Toi qui sièges au-dessus des Kéroubim :
A toi, louange et gloire éternellement
Béni sois-tu au firmament, dans le ciel :
A toi, louange et gloire éternellement
Toutes les œuvres du Seigneur, bénissez-le
A toi, louange et gloire éternellement

Dieu saint, Dieu fort, Dieu immortel
A toi la gloire.
Dieu saint, Dieu fort, Dieu immortel
A toi la gloire.