Chant d’entrée

Qu’exulte tout l’univers, que soit chantée en tous lieux
la puissance de Dieu.
Dans une même allégresse, terre et cieux dansent de joie, chantent alléluia !

Par amour des pécheurs, la lumière est venue,
elle a changé les cœurs de tous ceux qui l’ont reconnue.

Qu’exulte tout l’univers, que soit chantée en tous lieux
la puissance de Dieu.
Dans une même allégresse, terre et cieux dansent de joie, chantent alléluia !

Vous étiez dans la nuit, maintenant jubilez.
Dieu vous donne la vie, par amour il s’est incarné.

Qu’exulte tout l’univers, que soit chantée en tous lieux
la puissance de Dieu.
Dans une même allégresse, terre et cieux dansent de joie, chantent alléluia !

Exultez, rendez gloire, chantez que Dieu est bon,
Christ est notre victoire, Il est notre résurrection.

Qu’exulte tout l’univers, que soit chantée en tous lieux
la puissance de Dieu.
Dans une même allégresse, terre et cieux dansent de joie, chantent alléluia !

 

Gloria

Gloria, gloria, in excelsis Deo
Gloria, gloria, in excelsis Deo

Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.
Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons,
nous te glorifions, nous te rendons grâce,
pour ton immense gloire.
Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.
Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;
Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ;
Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière,
Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.
Car Toi seul es saint, Toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très-Haut, Jésus Christ,
avec le Saint-Esprit
dans la gloire de Dieu le Père. Amen.

 

Première lecture (Ac 9, 26-31)

Lecture du livre des Actes des Apôtres

En ces jours-là,
arrivé à Jérusalem,
Saul cherchait à se joindre aux disciples,
mais tous avaient peur de lui,
car ils ne croyaient pas
que lui aussi était un disciple.
Alors Barnabé le prit avec lui
et le présenta aux Apôtres ;
il leur raconta comment, sur le chemin,
Saul avait vu le Seigneur, qui lui avait parlé,
et comment, à Damas, il s’était exprimé avec assurance
au nom de Jésus.
Dès lors, Saul allait et venait dans Jérusalem avec eux,
s’exprimant avec assurance au nom du Seigneur.
Il parlait aux Juifs de langue grecque,
et discutait avec eux.
Mais ceux-ci
cherchaient à le supprimer.
Mis au courant,
les frères l’accompagnèrent jusqu’à Césarée
et le firent partir pour Tarse.
L’Église était en paix
dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie ;
elle se construisait
et elle marchait dans la crainte du Seigneur ;
réconfortée par l’Esprit Saint,
elle se multipliait.
Parole du Seigneur.

Nous rendons grâce à Dieu

 

Psaume 21

Tu seras ma louange, Seigneur,
dans la grande assemblée.

Devant ceux qui te craignent, je tiendrai mes promesses.
Les pauvres mangeront : ils seront rassasiés ;
ils loueront le Seigneur, ceux qui le cherchent :
« À vous, toujours, la vie et la joie ! »

Tu seras ma louange, Seigneur,
dans la grande assemblée.

La terre entière se souviendra et reviendra vers le Seigneur,
chaque famille de nations se prosternera devant lui :
« Oui, au Seigneur la royauté,
le pouvoir sur les nations ! »

Tu seras ma louange, Seigneur,
dans la grande assemblée.

Et moi, je vis pour lui : ma descendance le servira ;
on annoncera le Seigneur aux générations à venir.
On proclamera sa justice au peuple qui va naître :
Voilà son œuvre !

Tu seras ma louange, Seigneur,
dans la grande assemblée.

 

Deuxième lecture (1 Jn 3, 18-24)

Lecture de la première lettre de saint Jean

Petits enfants,
n’aimons pas en paroles ni par des discours,
mais par des actes et en vérité.
Voilà comment nous reconnaîtrons
que nous appartenons à la vérité,
et devant Dieu nous apaiserons notre cœur ;
car si notre cœur nous accuse,
Dieu est plus grand que notre cœur,
et il connaît toutes choses.
Bien-aimés,
si notre cœur ne nous accuse pas,
nous avons de l’assurance devant Dieu.
Quoi que nous demandions à Dieu,
nous le recevons de lui,
parce que nous gardons ses commandements,
et que nous faisons ce qui est agréable à ses yeux.
Or, voici son commandement :
mettre notre foi
dans le nom de son Fils Jésus Christ,
et nous aimer les uns les autres
comme il nous l’a commandé.
Celui qui garde ses commandements
demeure en Dieu,
et Dieu en lui ;
et voilà comment nous reconnaissons qu’il demeure en nous,
puisqu’il nous a donné part à son Esprit.

Parole du Seigneur.

Nous rendons grâce à Dieu

 

Acclamation de l’Évangile

Alléluia, alléluia ; Alléluia !
Alléluia, alléluia ; Alléluia !

Demeurez-en moi, comme moi en vous, dit le seigneur ;
Celui qui demeure en moi porte beaucoup de fruits .
Alléluia, alléluia ; Alléluia !
Alléluia, alléluia ; Alléluia !

 

Évangile (Jn 15, 1-8)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Moi, je suis la vraie vigne,
et mon Père est le vigneron.
Tout sarment qui est en moi,
mais qui ne porte pas de fruit,
mon Père l’enlève ;
tout sarment qui porte du fruit,
il le purifie en le taillant,
pour qu’il en porte davantage.
Mais vous, déjà vous voici purifiés
grâce à la parole que je vous ai dite.
Demeurez en moi, comme moi en vous.
De même que le sarment
ne peut pas porter de fruit par lui-même
s’il ne demeure pas sur la vigne,
de même vous non plus,
si vous ne demeurez pas en moi.
Moi, je suis la vigne,
et vous, les sarments.
Celui qui demeure en moi
et en qui je demeure,
celui-là porte beaucoup de fruit,
car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire.
Si quelqu’un ne demeure pas en moi,
il est, comme le sarment, jeté dehors,
et il se dessèche.
Les sarments secs, on les ramasse,
on les jette au feu, et ils brûlent.
Si vous demeurez en moi,
et que mes paroles demeurent en vous,
demandez tout ce que vous voulez,
et cela se réalisera pour vous.
Ce qui fait la gloire de mon Père,
c’est que vous portiez beaucoup de fruit
et que vous soyez pour moi des disciples. »

Acclamons la Parole de Dieu.

Louange à toi, Seigneur Jésus.

 

Prière universelle

Seigneur, nous Te prions pour notre Église, notre Saint Père, le Pape François, nos évêques et tous les consacrés.
Fortifie les dans leur mission d’annoncer la Bonne Nouvelle. Que leurs paroles et leurs actes éclairent le Monde et révèlent ton infinie tendresse.
Par l’intercession de Marie, écoute nos prières.

Ô Marie prends nos prières, purifie-les, complète-les, présente-les à ton fils.

Seigneur, nous Te prions pour tous les gouvernants et tous les dirigeants.
Que l’Esprit Saint guide leurs décisions afin qu’elles soient respectueuses de la Vie humaine et de la dignité de chacun.
Par l’intercession de Marie, écoute nos prières.

Ô Marie prends nos prières, purifie-les, complète-les, présente-les à ton fils.

Seigneur, nous Te prions pour ceux qui souffrent dans un lit d’hôpital, ou dans l’isolement, ceux qui sont accablés par les épreuves, que la Résurrection du Christ leur redonne courage et Espérance
Par l’intercession de Marie, écoute nos prières.

Ô Marie prends nos prières, purifie-les, complète-les, présente-les à ton fils.

Seigneur, nous Te prions pour notre paroisse et tous ceux qui la rejoignent aujourd’hui.
Tous aimés du Père et nourris de sa parole, donne à chacun de vivre en vrais disciples et de porter du fruit dans nos lieux de vie,
Par l’intercession de Marie, écoute nos prières.

Ô Marie prends nos prières, purifie-les, complète-les, présente-les à ton fils.

Seigneur qui a daigné placer notre littoral sous le patronage et la protection de la Vierge Marie, donne-nous d’être conduit par cette Etoile de la mer, au milieu des vagues et des marées de ce monde, et de parvenir avec joie au port de ta gloire.

Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Amen.

 

Sanctus

Sanctus, sanctus, sanctus Dominus Deus Sabaoth.
Sanctus, sanctus, sanctus Deus Sabaoth.

Pleni sunt caeli et terra gloria tua.
Hosanna, Hosanna, Hosanna in excelsis
Hosanna, Hosanna, Hosanna in excelsis

Benedectus qui venit in nomine Domini
Hosanna, Hosanna, Hosanna in excelsis
Hosanna, Hosanna, Hosanna in excelsis

 

Chant de communion

Devenez ce que vous recevez, Devenez le corps du Christ,
Devenez ce que vous recevez, Vous êtes le corps du Christ.

Baptisés en un seul Esprit,
Nous ne formons tous qu´un seul corps,
Abreuvés de l´unique Esprit,
Nous n´avons qu´un seul Dieu et Père.

Devenez ce que vous recevez, Devenez le corps du Christ,
Devenez ce que vous recevez, Vous êtes le corps du Christ.

Rassasiés par le pain de Vie,
Nous n´avons qu´un cœur et qu´une âme,
Fortifiés par l´amour du Christ,
Nous pouvons aimer comme il aime.

Devenez ce que vous recevez, Devenez le corps du Christ,
Devenez ce que vous recevez, Vous êtes le corps du Christ.

Purifiés par le sang du Christ,
Et réconciliés avec Dieu,
Sanctifiés par la vie du Christ,
Nous goûtons la joie du Royaume.

Devenez ce que vous recevez, Devenez le corps du Christ,
Devenez ce que vous recevez, Vous êtes le corps du Christ.

 

Chant final

Marie, Ô Marie, merveilleuse étoile sur l’océan infini,
Tu me conduis, Ô vierge Marie, au port à l’abri
Du cœur très doux de ton Fils.

Et, malgré les coups de vent, les tempêtes et les tourments qui me détournent du bon cap, tu restes fidèle devant moi, amer sûr et pur, guide infaillible de ma foi.

Marie, Ô Marie, merveilleuse étoile sur l’océan infini,
Tu me conduis, Ô vierge Marie, au port à l’abri
Du cœur très doux de ton Fils.

Et je chante Magnificat, au doux rythme des vagues de ton cœur uni au Sauveur ; chant d’amour reconnaissant, jailli du cœur de mon cœur d’enfant. Merci Jésus pour le don de ta mère.

Marie, Ô Marie, merveilleuse étoile sur l’océan infini,
Tu me conduis, Ô vierge Marie, au port à l’abri
Du cœur très doux de ton Fils.

Jamais je ne quitte des yeux, l’astre brillant dont les feux m’empêchent de sombrer dans la nuit. Tu maintiens, ferme et droit, le cap de mon âme tourné vers la lumière du Père.

Marie, Ô Marie, merveilleuse étoile sur l’océan infini,
Tu me conduis, Ô vierge Marie, au port à l’abri
Du cœur très doux de ton Fils.