Chant d’entrée

Chrétiens, chantons le Dieu vainqueur !
Fêtons la Pâque du Seigneur !
Acclamons-le d’un même cœur ! Alléluia !

Alléluia, alléluia, alléluia

De son tombeau, Jésus surgit.
Il nous délivre de la nuit,
Et dans nos cœurs, le jour a lui, alléluia !

Alléluia, alléluia, alléluia

Nouveau Moïse ouvrant les eaux,
Il sort vainqueur de son tombeau :
Il est Seigneur des temps nouveaux, alléluia !

Alléluia, alléluia, alléluia

 

Gloria

Gloria in excelsis Deo.
et in terra pax hominibus
bonae voluntatis.
Laudamus te.
Benedicimus te.
Adoramus te.
Glorificamus te.
Gratias agimus tibi propter magnam gloriam tuam.
Domine Deus rex celestis Deus pater omnipotens.
Domine Fili unigenite Iesu Christe.
Domine Deus Agnus Dei Filius Patris.
Qui tollis peccata mundi miserere nobis.
Qui tollis peccata mundi suscipe deprecationem nostram.
Qui sedes ad dexteram Patris miserere nobis.
Quoniam Tu solus Sanctus.
Tu solus Dominus
Tu solus altissimus Iesu Christe.
Cum Sancto Spiritu in gloria Dei Patris. Amen

Gloire à Dieu au plus haut des cieux
Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime
Nous te louons
Nous te bénissons
Nous t’adorons
Nous te glorifions
Nous te rendons grâce pour ton immense gloire
Seigneur Dieu Roi du Ciel, Dieu le Père tout-puissant
Seigneur Fils unique Jésus Christ
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu le Fils du Père
Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous
Toi qui enlèves le péché du monde reçoit notre prière
Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous
Car toi seul es saint
Toi seul es Seigneur
Toi seul est le Très-Haut Jésus Christ
Avec le Saint Esprit
Dans la gloire de Dieu le Père.
Amen

 

Première lecture (Ac 10, 34a. 37-43)

Lecture du livre des Actes des Apôtres

En ces jours-là,
quand Pierre arriva à Césarée
chez un centurion de l’armée romaine,
il prit la parole et dit :
« Vous savez ce qui s’est passé à travers tout le pays des Juifs,
depuis les commencements en Galilée,
après le baptême proclamé par Jean :
Jésus de Nazareth,
Dieu lui a donné l’onction d’Esprit Saint et de puissance.
Là où il passait, il faisait le bien
et guérissait tous ceux qui étaient sous le pouvoir du diable,
car Dieu était avec lui.
Et nous, nous sommes témoins
de tout ce qu’il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem.
Celui qu’ils ont supprimé en le suspendant au bois du supplice,
Dieu l’a ressuscité le troisième jour.
Il lui a donné de se manifester,
non pas à tout le peuple,
mais à des témoins que Dieu avait choisis d’avance,
à nous qui avons mangé et bu avec lui
après sa résurrection d’entre les morts.
Dieu nous a chargés d’annoncer au peuple et de témoigner
que lui-même l’a établi Juge des vivants et des morts.
C’est à Jésus que tous les prophètes rendent ce témoignage :
Quiconque croit en lui
reçoit par son nom le pardon de ses péchés. »

– Parole du Seigneur.

Nous rendons grâce à Dieu

 

Psaume 117

Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
Éternel est son amour !

Oui, que le dise Israël :
Éternel est son amour !

le bras du Seigneur est fort !
Éternel est son amour !

Le bras du Seigneur se lève,
Éternel est son amour !

Non, je ne mourrai pas, je vivrai,
Éternel est son amour !

Pour annoncer les actions du Seigneur.
Éternel est son amour !

La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs
Éternel est son amour !

est devenue la pierre d’angle
Éternel est son amour !

c’est là l’œuvre du Seigneur,
Éternel est son amour !

la merveille devant nos yeux.
Éternel est son amour !

 

Deuxième lecture (Col 3, 1-4)

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Colossiens

Frères,
si vous êtes ressuscités avec le Christ,
recherchez les réalités d’en haut :
c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu.
Pensez aux réalités d’en haut,
non à celles de la terre.
En effet, vous êtes passés par la mort,
et votre vie reste cachée avec le Christ en Dieu.
Quand paraîtra le Christ, votre vie,
alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui dans la gloire.

– Parole du Seigneur.

Nous rendons grâce à Dieu

 

Acclamation de l’Évangile

Alléluia, alléluia, alléluia
Alléluia, alléluia, alléluia

Notre Pâque immolée, c’est le Christ !
Célébrons la Fête dans le Seigneur !

Alléluia, alléluia, alléluia

 

Évangile (Jn 20, 1-9)

Le premier jour de la semaine,
Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ;
c’était encore les ténèbres.
Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau.
Elle court donc trouver Simon-Pierre
et l’autre disciple,
celui que Jésus aimait,
et elle leur dit :
« On a enlevé le Seigneur de son tombeau,
et nous ne savons pas où on l’a déposé. »
Pierre partit donc avec l’autre disciple
pour se rendre au tombeau.
Ils couraient tous les deux ensemble,
mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre
et arriva le premier au tombeau.
En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ;
cependant il n’entre pas.
Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour.
Il entre dans le tombeau ;
il aperçoit les linges, posés à plat,
ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus,
non pas posé avec les linges,
mais roulé à part à sa place.
C’est alors qu’entra l’autre disciple,
lui qui était arrivé le premier au tombeau.
Il vit, et il crut.
Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris
que, selon l’Écriture,
il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.

Acclamons la Parole de Dieu.
Louange à toi, Seigneur Jésus.

 

Sanctus

Sanctus, sanctus, sanctus Dominus Deus Sabaoth.
Pleni sunt caeli et terra gloria tua.
Hosanna in excelsis
Benedictus qui venit in nomine Domini
Hosanna in excelsis

 

Chant de communion

Ave verum corpus natum de Maria Virgine
vere passum, immolatum in cruce pro homine,
cuius latus perforatum fluxit aqua et sanguine,
esto nobis praegustatum mortis in examine.

Salut vrai corps, né de la Vierge Marie
Qui a vraiment souffert, est mort sur la croix pour les hommes.
Du côté perforé, coulaient l’eau et le sang
Sois notre viatique à l’heure de la mort.

 

Chant final

Allez dans la paix du Christ, Alleluia, alléluia
Nous rendons grâce à Dieu. Alleluia, alléluia