Chant d’entrée

Jubilez, criez de joie ! Acclamez le Dieu trois fois Saint!
Venez le prier dans la paix, témoigner de son amour.
Jubilez, criez de joie pour Dieu, notre Dieu
 
Louez le Dieu de lumière. Il nous arrache aux ténèbres.
Devenez en sa clarté Des enfants de la lumière.
 
Jubilez, criez de joie ! Acclamez le Dieu trois fois Saint!
Venez le prier dans la paix, témoigner de son amour.
Jubilez, criez de joie pour Dieu, notre Dieu
 
Notre Dieu est tout Amour, Toute paix, toute tendresse.
Demeurez en son Amour Il vous comblera de Lui.
 
Jubilez, criez de joie ! Acclamez le Dieu trois fois Saint!
Venez le prier dans la paix, témoigner de son amour.
Jubilez, criez de joie pour Dieu, notre Dieu
 
Louange au Père et au Fils, Louange à l’Esprit de gloire
Bienheureuse Trinité, Notre joie et notre vie.
 
Jubilez, criez de joie ! Acclamez le Dieu trois fois Saint!
Venez le prier dans la paix, témoigner de son amour.
Jubilez, criez de joie pour Dieu, notre Dieu

 

Gloria

Gloria, in excelsis Deo
Gloria, in excelsis Deo

paix sur la terre aux hommes qu’il aime.
Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons,
nous te glorifions, nous te rendons grâce,
pour ton immense gloire.
Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.
Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;
Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ;
Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière,
Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.
Car Toi seul es saint, Toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très-Haut, Jésus Christ,
avec le Saint-Esprit dans la gloire de Dieu le Père.
Amen.

Gloria, in excelsis Deo
Gloria, in excelsis Deo

 

Première lecture (Ez 2, 2-5)

Lecture du livre du prophète Ézèkiel

En ces jours-là,
l’esprit vint en moi
et me fit tenir debout.
J’écoutai celui qui me parlait.
Il me dit :
« Fils d’homme, je t’envoie vers les fils d’Israël,
vers une nation rebelle qui s’est révoltée contre moi.
Jusqu’à ce jour, eux et leurs pères
se sont soulevés contre moi.
Les fils ont le visage dur,
et le cœur obstiné ;
c’est à eux que je t’envoie.
Tu leur diras :
‘Ainsi parle le Seigneur Dieu…’
Alors, qu’ils écoutent ou qu’ils n’écoutent pas
– c’est une engeance de rebelles ! –
ils sauront qu’il y a un prophète au milieu d’eux. »

– Parole du Seigneur.

Nous rendons grâce à Dieu

 

Psaume 122

Nos yeux, levés vers le Seigneur,
attendent sa pitié.

Vers toi j’ai les yeux levés,
vers toi qui es au ciel,
comme les yeux de l’esclave
vers la main de son maître.

Nos yeux, levés vers le Seigneur,
attendent sa pitié.

Comme les yeux de la servante
vers la main de sa maîtresse,
nos yeux, levés vers le Seigneur notre Dieu,
attendent sa pitié.

Nos yeux, levés vers le Seigneur,
attendent sa pitié.

Pitié pour nous, Seigneur, pitié pour nous :
notre âme est rassasiée de mépris.
C’en est trop, nous sommes rassasiés
du rire des satisfaits,
du mépris des orgueilleux !

Nos yeux, levés vers le Seigneur,
attendent sa pitié.

 

Deuxième lecture (2 Co 12, 7-10)

Lecture de la deuxième lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens

Frères,
les révélations que j’ai reçues
sont tellement extraordinaires
que, pour m’empêcher de me surestimer,
j’ai reçu dans ma chair une écharde,
un envoyé de Satan qui est là pour me gifler,
pour empêcher que je me surestime.
Par trois fois,
j’ai prié le Seigneur de l’écarter de moi.
Mais il m’a déclaré :
« Ma grâce te suffit,
car ma puissance donne toute sa mesure dans la faiblesse. »
C’est donc très volontiers que je mettrai plutôt ma fierté dans mes faiblesses,
afin que la puissance du Christ fasse en moi sa demeure.
C’est pourquoi j’accepte de grand cœur pour le Christ
les faiblesses, les insultes, les contraintes,
les persécutions et les situations angoissantes.
Car, lorsque je suis faible,
c’est alors que je suis fort.

– Parole du Seigneur.

Nous rendons grâce à Dieu

 

Acclamation de l’Évangile

Alléluia, alléluia, alléluia, alléluia, alléluia, alléluia, alléluia, alléluia

L’Esprit du Seigneur est sur moi :
il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres.

Alléluia, alléluia, alléluia, alléluia, alléluia, alléluia, alléluia, alléluia

 

Évangile (Mc 6, 1-6)

Le Seigneur soit avec vous.
Et avec votre esprit.

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc
Gloire à toi Seigneur. 

En ce temps-là,
Jésus se rendit dans son lieu d’origine,
et ses disciples le suivirent.
Le jour du sabbat,
il se mit à enseigner dans la synagogue.
De nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient :
« D’où cela lui vient-il ?
Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée,
et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ?
N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie,
et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ?
Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? »
Et ils étaient profondément choqués à son sujet.
Jésus leur disait :
« Un prophète n’est méprisé que dans son pays,
sa parenté et sa maison. »
Et là il ne pouvait accomplir aucun miracle ;
il guérit seulement quelques malades
en leur imposant les mains.
Et il s’étonna de leur manque de foi.
Alors, Jésus parcourait les villages d’alentour en enseignant.

Acclamons la Parole de Dieu.
Louange à toi, Seigneur Jésus.

 

Prière universelle

Frères et sœurs,
Rassemblés pour la prière commune,
Supplions le Seigneur très bon
Pour nous-mêmes et pour tous les hommes.

Avec Marie, mère de l’Eglise, prions pour que naissent des vocations de prêtres, de diacres et de consacrés, dans notre diocèse.
Seigneur nous te prions

Avec Marie ta mère, nous te supplions

Avec Marie, reine de la Paix, prions pour qu’à travers le monde se lèvent des artisans de solidarité, de justice, de pardon, d’amour et de paix.
Seigneur nous te prions

Avec Marie ta mère, nous te supplions

Avec Marie, Notre-Dame de Bon-Port, à la suite de ceux qui nous ont précédé lorsque la peste fût vaincue à Antibes, prions pour que cesse l’épreuve de la pandémie de la COVID dans la confiance.
Seigneur nous te prions

Avec Marie ta mère, nous te supplions

Avec Marie, reine des Apôtres, prions pour que les baptisés deviennent toujours plus des témoins zélés et heureux de l’Evangile, ici et plus loin.
Seigneur tous te prions

Avec Marie ta mère, nous te supplions

Seigneur Jésus qui te tient au milieu des croyants
Rassemblés en ton nom,
Ecoute les supplications de ta famille
Et daigne répondre à ses appels.
Toi qui règnes pour les siècles des siècles.

Amen.

 

Sanctus

Sanctus, sanctus, sanctus Dominus
Sanctus, sanctus, Deus Sabaoth.

Sanctus, sanctus, sanctus Dominus
Sanctus, sanctus, Deus Sabaoth.

Pleni sunt caeli et terra gloria tua.
Hosanna in excelsis, Hosanna in excelsis

Hosanna in excelsis, Hosanna in excelsis

Benedictus qui venit in nomine Domini
Hosanna in excelsis, Hosanna in excelsis

Hosanna in excelsis, Hosanna in excelsis

 

Chant de communion

Admirable grandeur, étonnante bonté́
Du Maitre de l’univers
Qui s’humilie pour nous au point de se cacher
Dans une petite hostie de pain.

Regardez l’humilité́ de Dieu,
Regardez l’humilité́ de Dieu,
Regardez l’humilité́ de Dieu,
Et faites-lui l’hommage de vos cœurs.

Faites-vous tout petits, vous aussi devant Dieu
Pour être élevés par Lui,
Ne gardez rien pour vous,
Offrez-vous tout entiers à Dieu qui se donne à vous.

Regardez l’humilité́ de Dieu,
Regardez l’humilité́ de Dieu,
Regardez l’humilité́ de Dieu,
Et faites-lui l’hommage de vos cœurs.

 

Chant final

Salut, ô Notre-Dame, nous voici devant Vous,
Pour confier nos âmes, à votre cœur si doux.

Chez nous, soyez Reine, nous sommes à vous ;
Régnez en souveraine, chez nous, chez nous.
Soyez la Madone, qu’on prie à genoux,
Qui sourit et pardonne, chez nous, chez nous

Vous êtes notre Mère, portez à votre Fils
La fervente prière, de vos enfants chéris
Chez nous, soyez Reine, nous sommes à vous ;
Régnez en souveraine, chez nous, chez nous.
Soyez la Madone, qu’on prie à genoux,
Qui sourit et pardonne, chez nous, chez nous

L’Archange qui s’incline vous loue au nom du ciel.
Donnez la paix divine, à notre cœur mortel
Chez nous, soyez Reine, nous sommes à vous ;
Régnez en souveraine, chez nous, chez nous.
Soyez la Madone, qu’on prie à genoux,
Qui sourit et pardonne, chez nous, chez nous

Gardez, ô Vierge pure, o Cœur, doux entre tous,
Nos âmes sans souillure, nos cœurs vaillants et doux

Chez nous, soyez Reine, nous sommes à vous ;
Régnez en souveraine, chez nous, chez nous.
Soyez la Madone, qu’on prie à genoux,
Qui sourit et pardonne, chez nous, chez nous

Dites à ceux qui peinent et souffrent sans savoir,
Combien lourde est la haine, combien doux est l’espoir

Chez nous, soyez Reine, nous sommes à vous ;
Régnez en souveraine, chez nous, chez nous.
Soyez la Madone, qu’on prie à genoux,
Qui sourit et pardonne, chez nous, chez nous

Lorsque la nuit paisible, nous invite au sommeil,
Près de nous, invisible, restez jusqu’au réveil.

Chez nous, soyez Reine, nous sommes à vous ;
Régnez en souveraine, chez nous, chez nous.
Soyez la Madone, qu’on prie à genoux,
Qui sourit et pardonne, chez nous, chez nous

Soyez pour nous la Reine, de douce charité,
Et bannissez la haine, de toute la cité

Chez nous, soyez Reine, nous sommes à vous ;
Régnez en souveraine, chez nous, chez nous.
Soyez la Madone, qu’on prie à genoux,
Qui sourit et pardonne, chez nous, chez nous

Par vous que notre vie, soit digne des élus,
Et notre âme ravie, au ciel, verra Jésus

Chez nous, soyez Reine, nous sommes à vous ;
Régnez en souveraine, chez nous, chez nous.
Soyez la Madone, qu’on prie à genoux,
Qui sourit et pardonne, chez nous, chez nous
 
A notre heure dernière, accueillez dans les cieux,
A la maison du Père, notre retour joyeux

Chez nous, soyez Reine, nous sommes à vous ;
Régnez en souveraine, chez nous, chez nous.
Soyez la Madone, qu’on prie à genoux,
Qui sourit et pardonne, chez nous, chez nous