Chant d’entrée

Nous sommes le corps du Christ,
Chacun de nous est un membre de ce corps,
Chacun reçoit la grâce de l’Esprit
pour le bien du corps entier
Chacun reçoit la grâce de l’Esprit
pour le bien du corps entier

Dieu nous a tous appelés à tenir la même espérance,
Pour former un seul corps baptisé dans l’Esprit.
Dieu nous a tous appelés à la même sainteté

Pour former un seul corps baptisé dans l’Esprit.
Nous sommes le corps du Christ,
Chacun de nous est un membre de ce corps,
Chacun reçoit la grâce de l’Esprit
pour le bien du corps entier
Chacun reçoit la grâce de l’Esprit
pour le bien du corps entier


Gloria

Gloire à Dieu, au plus haut des cieux,

Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons,

Nous te glorifions, nous te rendons grâce,
pour ton immense gloire,

Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.

Seigneur, Fils unique, Jésus-Christ,

Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ;

Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;

Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

Car toi seul es saint,

Toi seul es Seigneur

Toi seul es le Très-Haut Jésus Christ, avec le Saint-Esprit

Dans la gloire de Dieu le Père, Amen.


Première lecture (Dt 8, 2-3. 14b-16a)

Lecture du livre du Deutéronome

Moïse disait au peuple d’Israël : « Souviens-toi de la longue marche que tu as faite pendant quarante années dans le désert ; le Seigneur ton Dieu te l’a imposée pour te faire passer par la pauvreté ; il voulait t’éprouver et savoir ce que tu as dans le cœur : allais-tu garder ses commandements, oui ou non ? Il t’a fait passer par la pauvreté, il t’a fait sentir la faim, et il t’a donné à manger la manne – cette nourriture que ni toi ni tes pères n’aviez connue – pour que tu saches que l’homme ne vit pas seulement de pain, mais de tout ce qui vient de la bouche du Seigneur. N’oublie pas le Seigneur ton Dieu qui t’a fait sortir du pays d’Égypte, de la maison d’esclavage.
C’est lui qui t’a fait traverser ce désert, vaste et terrifiant, pays des serpents brûlants et des scorpions, pays de la sécheresse et de la soif. C’est lui qui, pour toi, a fait jaillir l’eau de la roche la plus dure. C’est lui qui, dans le désert, t’a donné la manne – cette nourriture inconnue de tes pères. »

Parole du Seigneur.
Nous rendons grâce à Dieu


Psaume 147

Glorifie le Seigneur, Jérusalem ! 

Glorifie le Seigneur, Jérusalem ! 

Glorifie le Seigneur, Jérusalem !
Célèbre ton Dieu, ô Sion !
Il a consolidé les barres de tes portes,
dans tes murs il a béni tes enfants.

Glorifie le Seigneur, Jérusalem ! 

Il fait régner la paix à tes frontières,
et d’un pain de froment te rassasie.
Il envoie sa parole sur la terre :
rapide, son verbe la parcourt.

Glorifie le Seigneur, Jérusalem ! 

Il révèle sa parole à Jacob,
ses volontés et ses lois à Israël.
Pas un peuple qu’il ait ainsi traité ;
nul autre n’a connu ses volontés.

Glorifie le Seigneur, Jérusalem ! 


Deuxième lecture (1Co 10, 16-17)

Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens

Frères, la coupe de bénédiction que nous bénissons, n’est-elle pas communion au sang du Christ ? Le pain que nous rompons, n’est-il pas communion au corps du Christ ? Puisqu’il y a un seul pain, la multitude que nous sommes est un seul corps, car nous avons tous part à un seul pain.

Parole du Seigneur.
Nous rendons grâce à Dieu


Acclamation de l’Évangile

Alléluia, Alléluia!
Alléluia, Alléluia !
Alléluia, Alléluia !
Alléluia, Alléluia !

Alléluia, Alléluia!
Alléluia, Alléluia !
Alléluia, Alléluia !
Alléluia, Alléluia !

Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel,
dit le Seigneur ;
si quelqu’un mange de ce pain,
il vivra éternellement.

Alléluia, Alléluia!
Alléluia, Alléluia !
Alléluia, Alléluia !
Alléluia, Alléluia !


Évangile (Jn 6, 51-58)

Le Seigneur soit avec vous.
Et avec votre esprit.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean
Gloire à toi Seigneur. 

En ce temps-là, Jésus disait aux foules des Juifs : « Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour la vie du monde. » Les Juifs se querellaient entre eux : « Comment celui-là peut-il nous donner sa chair à manger ? » Jésus leur dit alors : « Amen, amen, je vous le dis : si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez pas son sang, vous n’avez pas la vie en vous. Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. En effet, ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi, je demeure en lui. De même que le Père, qui est vivant, m’a envoyé, et que moi je vis par le Père, de même celui qui me mange, lui aussi vivra par moi. Tel est le pain qui est descendu du ciel : il n’est pas comme celui que les pères ont mangé. Eux, ils sont morts ; celui qui mange ce pain vivra éternellement. »

Acclamons la Parole de Dieu.
Louange à toi, Seigneur Jésus.


Prière universelle

Que notre prière parvienne jusqu’à toi, Seigneur !

Que notre prière parvienne jusqu’à toi, Seigneur !

Prions pour ceux qui nous gouvernent :
Seigneur, pour que nos dirigeants accomplissent leurs responsabilités dans un esprit de service pour le bien de tous, en particulier de ceux qui sont victimes d’injustice et de discriminations, nous te prions,

Que notre prière parvienne jusqu’à toi, Seigneur !

Avec le Pape François, prions pour les malades et ceux qui souffrent: Seigneur pour que ceux qui souffrent de la maladie, du deuil ou qui se sentent loin de toi soient fortifiés dans la Foi, l’Espérance et l’Amour, nous te prions,

Que notre prière parvienne jusqu’à toi, Seigneur !

Prions pour notre communauté et ceux qui prient avec nous par la télévision: Seigneur, pour que chacune et chacun d’entre nous puise dans la prière la nourriture nécessaire pour rayonner de notre foi, Nous te prions,

Que notre prière parvienne jusqu’à toi, Seigneur !

Dieu qui sauves tous les hommes et ne veux en perde aucun
Ecoute la prière de ton peuple et donne lui la joie d’être exaucé.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Amen.


Sanctus

Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur, le Dieu de l’univers !
Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur, le Dieu de l’univers !

Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur, le Dieu de l’univers !
Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur, le Dieu de l’univers !

Ciel et terre sont remplis de ta splendeur et de  ta gloire.
Hosanna au plus haut des cieux.

Hosanna au plus haut des cieux.

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur.
Hosanna au plus haut des cieux.

Hosanna au plus haut des cieux.

Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur, le Dieu de l’univers !
Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur, le Dieu de l’univers !


Chant final

Laudato si O mi Signore, laudato si O mi Signore
Laudato si O mi Signore, laudato si O mi Signore

Loué sois-tu pour le chant des oiseaux                     
Loué sois-tu pour la fraîcheur de l’eau                     
Loué sois-tu pour la pluie et le vent                         
Loué sois-tu pour le soir qui descend.   

Laudato si O mi Signore, laudato si O mi Signore
Laudato si O mi Signore, laudato si O mi Signore

Loué sois-tu pour le soleil qui luit
Loué sois-tu pour le jour et la nuit
Loué sois-tu pour le ciel étoilé
Loué sois-tu pour la lune voilée.

Laudato si O mi Signore, laudato si O mi Signore
Laudato si O mi Signore, laudato si O mi Signore

Loué sois-tu pour le rire d’un enfant
Loué sois-tu pour le moment présent
Loué sois-tu pour le pardon donné
Loué sois-tu pour l’amour retrouvé.

Laudato si O mi Signore, laudato si O mi Signore
Laudato si O mi Signore, laudato si O mi Signore

Loué sois-tu pour le bateau qui part
Loué sois-tu pour ces dernières amarres
Loué sois-tu quand on double le phare
Loué sois-tu pour ces grands au-revoir.

Laudato si O mi Signore, laudato si O mi Signore
Laudato si O mi Signore, laudato si O mi Signore