Chant d’entrée

Dans la maison de Dieu
Jésus tu nous rassembles
Seigneur notre Sauveur
Ensemble rendons grâce

Dans la maison de Dieu
Jésus tu nous rassembles
Seigneur notre Sauveur
Ensemble rendons grâce

Pain de vie, vraie nourriture
Pain de Dieu pour notre route
Pain rompu pour notre monde
Fais grandir en nous l’amour

Dans la maison de Dieu
Jésus tu nous rassembles
Seigneur notre Sauveur
Ensemble rendons grâce


Gloria

Gloire à Dieu au plus haut des cieux
Paix sur la terre aux amis de Dieu
Gloire à Dieu au plus haut des cieux
Paix sur la terre aux amis de Dieu

Gloire à Dieu au plus haut des cieux
Paix sur la terre aux amis de Dieu
Gloire à Dieu au plus haut des cieux
Paix sur la terre aux amis de Dieu

Gloire à Dieu au plus haut des cieux,
et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.
Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons,
nous te glorifions, nous te rendons grâce,
pour ton immense gloire.
Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.
Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;
Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ;
Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière,
Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.
Car Toi seul es saint, Toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très-Haut, Jésus Christ,
avec le Saint-Esprit dans la gloire de Dieu le Père.
Amen.


Première lecture (Is 58, 7-10)

Lecture du livre d’Isaïe            

Ainsi parle le Seigneur : Partage ton pain avec celui qui a faim, accueille chez toi les pauvres sans abri, couvre celui que tu verras sans vêtement, ne te dérobe pas à ton semblable. Alors ta lumière jaillira comme l’aurore, et tes forces reviendront vite. Devant toi marchera ta justice, et la gloire du Seigneur fermera la marche. Alors, si tu appelles, le Seigneur répondra si tu cries, il dira : « Me voici. » Si tu fais disparaître de chez toi le joug, le geste accusateur, la parole malfaisante, si tu donnes à celui qui a faim ce que toi, tu désires, et si tu combles les désirs du malheureux, ta lumière se lèvera dans les ténèbres et ton obscurité sera lumière de midi.

Parole du Seigneur.
Nous rendons grâce à Dieu


Psaume 111

Lumière des cœurs droits,
le juste s’est levé dans les ténèbres.

Lumière des cœurs droits,
le juste s’est levé dans les ténèbres.

Lumière des cœurs droits, il s’est levé dans les ténèbres,
homme de justice, de tendresse et de pitié.
L’homme de bien a pitié, il partage ;
il mène ses affaires avec droiture.

Lumière des cœurs droits,
le juste s’est levé dans les ténèbres.

Cet homme jamais ne tombera ;
toujours on fera mémoire du juste.
Il ne craint pas l’annonce d’un malheur :
le cœur ferme, il s’appuie sur le Seigneur.

Lumière des cœurs droits,
le juste s’est levé dans les ténèbres.

Son cœur est confiant, il ne craint pas.
À pleines mains, il donne au pauvre ;
à jamais se maintiendra sa justice,
sa puissance grandira, et sa gloire !

Lumière des cœurs droits,
le juste s’est levé dans les ténèbres.


Deuxième lecture (Co 2, 1-5)

Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens

Frères, quand je suis venu chez vous, je ne suis pas venu vous annoncer le mystère de Dieu avec le prestige du langage ou de la sagesse. Parmi vous, je n’ai rien voulu connaître d’autre que Jésus Christ, ce Messie crucifié. Et c’est dans la faiblesse, craintif et tout tremblant, que je me suis présenté à vous. Mon langage, ma proclamation de l’Évangile, n’avaient rien d’un langage de sagesse qui veut convaincre ; mais c’est l’Esprit et sa puissance qui se manifestaient, pour que votre foi repose, non pas sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu.

Parole du Seigneur.
Nous rendons grâce à Dieu


Acclamation de l’Évangile

Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluia
Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluia

Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluia
Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluia

Moi, je suis la lumière du monde, dit le Seigneur.
Celui qui me suit aura la lumière de la vie.

Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluia
Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluia


Évangile (Mt 5, 13-16)

Le Seigneur soit avec vous.
Et avec votre esprit.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu
Gloire à toi Seigneur.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, avec quoi sera-t-il salé ? Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens.
Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.
De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »

Acclamons la Parole de Dieu.
Louange à toi, Seigneur Jésus.


Prière universelle

Si tu appelles, le Seigneur répondra ; si tu cries, il dira : « Me Voici », confiants en ces paroles du prophète Isaïe, tournons nos regards vers le Père de toute miséricorde et présentons-lui nos prières.

Écoute-nous Seigneur Ton amour est si fort
Écoute-nous Seigneur Écoute-nous encore

Écoute-nous Seigneur Ton amour est si fort
Écoute-nous Seigneur Écoute-nous encore

Tu vois, Seigneur, ton Eglise qui te prie pour ses frères touchés par la maladie, le handicap, le grand âge. Donne-lui d’être, signe de ta présence aimante auprès de ceux qui souffrent.
Nous t’en prions, Seigneur.

Tu sais, Seigneur, les difficultés de choix politiques, économiques, éthiques auxquelles sont confrontés nos dirigeants. Inspire-leur les décisions qui placent l’homme au centre.
Nous t’en prions, Seigneur.

Tu connais, Seigneur, les difficultés que vivent les soignants. Sois avec eux dans cette mission pour qu’ils rayonnent de ton humanité, de ta tendresse et de ta délicatesse.
Nous t’en prions, Seigneur.

Tu protèges, Seigneur, ceux qui comptent sur toi. Par l’intercession de St Jean de Dieu, patron, des malades et des soignants, accorde nous le réconfort et le soutien que nous espérons de toi.
Nous t’en prions, Seigneur.

Écoute-nous Seigneur Ton amour est si fort
Écoute-nous Seigneur Écoute-nous encore

 Père de toute miséricorde, vois notre désir d’être sel de la terre et lumière du monde. Qu’à travers ce que nous ferons de bien, gloire te soit rendue à jamais, toi qui nous aimes pour les siècles des siècles.

Amen.


Chant final

Seigneur fait de nous, des ouvriers de paix
Seigneur fait de nous, des bâtisseurs d’amour.

Seigneur fait de nous, des ouvriers de paix
Seigneur fait de nous, des bâtisseurs d’amour.

Là où demeure la haine,
Que nous apportions l’amour
Là où se trouve l’offense,
Que nous mettions le pardon

Seigneur fait de nous, des ouvriers de paix
Seigneur fait de nous, des bâtisseurs d’amour.

Là où grandit la discorde,
Que nous mettions l’unité
Là où séjourne l’erreur,
Que nous mettions la vérité

Seigneur fait de nous, des ouvriers de paix
Seigneur fait de nous, des bâtisseurs d’amour.

Là où règnent les ténèbres,
Que nous mettions la lumière
Là où règne la tristesse,
Que nous fassions chanter la joie

Seigneur fait de nous, des ouvriers de paix
Seigneur fait de nous, des bâtisseurs d’amour.

Là où s’attarde le doute,
Que nous apportions la foi
Sur les voies du désespoir,
Que nous apportions l’espérance

Seigneur fait de nous, des ouvriers de paix
Seigneur fait de nous, des bâtisseurs d’amour.

Donne-nous de consoler,
Plus que d’être consolés
D’être de ceux qui comprennent,
Plus souvent que d’être compris

Seigneur fait de nous, des ouvriers de paix
Seigneur fait de nous, des bâtisseurs d’amour.

Car il faut savoir donner
Pour pouvoir être comblés
Il faut savoir s’oublier
Pour pouvoir se retrouver

Seigneur fait de nous, des ouvriers de paix
Seigneur fait de nous, des bâtisseurs d’amour.