Chant d’entrée

Écoute, ton Dieu t’appelle : « viens, suis-moi » !
Lève-toi et ne crains pas de marcher avec Lui :
Il est ton chemin de Vie, la route de ta joie ;
Il est ton chemin de Vie, la route de ta joie.

Accueille le Christ, Il est ton sauveur,
la vie que le Père donne en abondance,
Lui la vraie lumière, la vérité qui rend libre :
Sa parole vient réveiller ton cœur.

Écoute, ton Dieu t’appelle : « viens, suis-moi » !
Lève-toi et ne crains pas de marcher avec Lui :
Il est ton chemin de Vie, la route de ta joie ;
Il est ton chemin de Vie, la route de ta joie.

Cherche son visage, écoute sa voix!
Dans l’humble prière découvre sa joie,
Cherche sa présence au milieu de l’église!
De lui seul jaillit la plénitude.

Écoute, ton Dieu t’appelle : « viens, suis-moi » !
Lève-toi et ne crains pas de marcher avec Lui :
Il est ton chemin de Vie, la route de ta joie ;
Il est ton chemin de Vie, la route de ta joie.

 

Gloria

Gloire à Dieu au plus haut des cieux,
Paix aux hommes qu’il aime.
Gloire à Dieu au plus haut des cieux,
Gloire, gloire à Dieu !

Nous te louons, nous te bénissons;
Nous t’adorons, nous te glorifions,
Nous te rendons grâce, pour ton immense gloire,

Gloire, gloire à Dieu!

Seigneur Dieu, Roi du ciel,
Dieu le Père tout-puissant
Seigneur Fils unique, Jésus Christ

Gloire, gloire à toi!

Seigneur Dieu, agneau de Dieu
Seigneur, le fils du Père
Toi qui enlèves le péché du monde,

Prends pitié de nous.

Toi qui enlèves le péché du monde
Reçois notre prière, prends pitié
Toi qui es assis à la droite du Père

Prends pitié de nous.

Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très Haut, Jésus-Christ,
avec le Saint-Esprit dans la gloire du Père.

Gloire, gloire à Dieu!

Gloire à Dieu au plus haut des cieux,
et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.
Gloire à Dieu au plus haut des cieux,
Gloire, gloire, gloire à Dieu !

 

Première lecture (Gn 14, 18-20)

Lecture du livre de la Genèse

En ces jours-là, Melkisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin : il était prêtre du Dieu très-haut.
Il bénit Abram en disant : « Béni soit Abram par le Dieu très-haut, qui a fait le ciel et la terre ; et béni soit le Dieu très-haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains. »
Et Abram lui donna le dixième de tout ce qu’il avait pris.

Parole du Seigneur.

Nous rendons grâce à Dieu


Psaume (Ps 109(110), 1, 2, 3, 4)

 

Tu es prêtre à jamais, Christ et Seigneur !

Oracle du Seigneur à mon seigneur :
« Siège à ma droite,
et je ferai de tes ennemis
le marchepied de ton trône. »

Tu es prêtre à jamais, Christ et Seigneur !

De Sion, le Seigneur te présente
le sceptre de ta force :
« Domine jusqu’au cœur de l’ennemi. »

Tu es prêtre à jamais, Christ et Seigneur !

Le jour où paraît ta puissance,
tu es prince, éblouissant de sainteté :
« Comme la rosée qui naît de l’aurore,
je t’ai engendré. »

Tu es prêtre à jamais, Christ et Seigneur !

Le Seigneur l’a juré
dans un serment irrévocable :
« Tu es prêtre à jamais
selon l’ordre du roi Melkisédek. »

Tu es prêtre à jamais, Christ et Seigneur !

 

Deuxième lecture (1 Co11, 23-26)

 

Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens

Frères, j’ai moi-même reçu ce qui vient du Seigneur, et je vous l’ai transmis : la nuit où il était livré, le Seigneur Jésus prit du pain, puis, ayant rendu grâce, il le rompit, et dit : « Ceci est mon corps, qui est pour vous. Faites cela en mémoire de moi. »

Après le repas, il fit de même avec la coupe, en disant : « Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang. Chaque fois que vous en boirez, faites cela en mémoire de moi. »
Ainsi donc, chaque fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous proclamez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne.

Parole du Seigneur.

Nous rendons grâce à Dieu

 

Acclamation de l’Évangile

 

Alleluia ! Alleluia ! Alleluia ! Alleluia !
Alleluia ! Alleluia ! Alleluia ! Alleluia !

 Moi, je suis le pain vivant qui est descendu du ciel, dit le Seigneur ;
Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement.

Alleluia ! Alleluia ! Alleluia ! Alleluia !
Alleluia ! Alleluia ! Alleluia ! Alleluia !

 

Évangile (Lc 9, 11b-17)

Le Seigneur soit avec vous.

Et avec votre esprit.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Gloire à toi Seigneur.

En ce temps-là, Jésus parlait aux foules du règne de Dieu, et guérissait ceux qui en avaient besoin. Le jour commençait à baisser.
Alors les Douze s’approchèrent de lui et lui dirent :
« Renvoie cette foule : qu’ils aillent dans les villages et les campagnes des environs afin d’y loger et de trouver des vivres ;
ici nous sommes dans un endroit désert. »
Mais il leur dit : « Donnez-leur vous-mêmes à manger. »
Ils répondirent : « Nous n’avons pas plus de cinq pains et deux poissons. À moins peut-être d’aller nous-mêmes acheter de la nourriture pour tout ce peuple. »
Il y avait environ cinq mille hommes.
Jésus dit à ses disciples : « Faites-les asseoir par groupes de cinquante environ. »
Ils exécutèrent cette demande et firent asseoir tout le monde.
Jésus prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au ciel, il prononça la bénédiction sur eux, les rompit et les donna à ses disciples pour qu’ils les distribuent à la foule.
Ils mangèrent et ils furent tous rassasiés ; puis on ramassa les morceaux qui leur restaient : cela faisait douze paniers.
Acclamons la Parole de Dieu.

Louange à toi, Seigneur Jésus.

 

Prière universelle

Ouvrons notre cœur aux intentions de prière pour l’Eglise, pour le monde et pour notre communauté

« Ils mangèrent et ils furent tous rassasiés »
Prions pour notre communauté et pour tous ceux qui se joignent à nous grâce à la télévision, afin que cette eucharistie nous fortifie et nous rassemble dans l’espérance de la résurrection.

Vers toi Seigneur, que monte aujourd’hui notre prière !
Tourne ton regard vers ce monde que tu aimes.

 « Ô Jésus […], protège-nous »
Prions pour les responsables en charge de la révision de la loi sur la bioéthique. Que le respect de la vie et du bien commun soit au cœur de leur réflexion.

Vers toi Seigneur, que monte aujourd’hui notre prière !
Tourne ton regard vers ce monde que tu aimes.

 « Faites cela en mémoire de moi. »
Prions pour tous les prêtres, en particulier ceux ordonnés cette année : grâce à eux le mystère de l’Eucharistie est sans cesse renouvelé et demeure vivant à jamais.

Vers toi Seigneur, que monte aujourd’hui notre prière !
Tourne ton regard vers ce monde que tu aimes.

 « Donnez-leur vous-mêmes à manger »
Prions pour tous ceux qui, à l’appel du Christ, consacrent leur vie à répondre aux faims et aux soifs de notre monde.

Vers toi Seigneur, que monte aujourd’hui notre prière !
Tourne ton regard vers ce monde que tu aimes.

 Dieu qui sauve tous les hommes et ne veux en perdre aucun, regarde avec bonté le peuple qui se confie en ta miséricorde ;
et comme il ne peut subsister sans toi,
soutiens-le maintenant de tes bienfaits pour qu’il progresse jusqu’à l’éternité,
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Amen.

 

Présentation des dons

Prends Seigneur et reçois toute ma liberté,
ma mémoire, mon intelligence toute ma volonté.

Et donne-moi, donne-moi,
donne-moi seulement de t’aimer.
Donne-moi, donne-moi,
donne-moi seulement de t’aimer.

Reçois tout ce que j’ai, tout ce que je possède.
C’est toi qui m’as tout donné à toi, Seigneur, je le rends.

Et donne-moi, donne-moi,
donne-moi seulement de t’aimer.
Donne-moi, donne-moi,
donne-moi seulement de t’aimer.

Tout est à toi, disposes-en selon ton entière volonté
et donne-moi ta grâce, elle seule me suffit.

 Et donne-moi, donne-moi,
donne-moi seulement de t’aimer.
Donne-moi, donne-moi,
donne-moi seulement de t’aimer.

 

Chant final

Voici en nous cette force,
Celle de l’Esprit Saint.
Vous deviendrez des apôtres,
En son nom élevez les mains
En son nom élevez les mains. 

Viens, Saint Esprit, embraser les nations.
Viens, Saint Esprit, sur cette génération.
Viens, Saint Esprit, embraser les nations.
Viens, Saint Esprit, sur cette génération. 

Allez ! Partez sur les routes,
Proclamer Jésus est la vie.
Et vous n’aurez aucun doute,
Embrasés par le Saint Esprit,
Embrasés par le Saint Esprit. 

Viens, Saint Esprit, embraser les nations.
Viens, Saint Esprit, sur cette génération.
Viens, Saint Esprit, embraser les nations.
Viens, Saint Esprit, sur cette génération.