Chant d’entrée

Que vienne ton règne, que ton nom soit sanctifié
Sur la terre comme au ciel, que ta volonté soit faite.
Que coule le torrent ton Esprit de vérité,
Donne-nous ton Espérance, ton amour, ton sainteté.

Qui pourrait nous séparer de ton amour Immense ?
Qui pourrait nous détourner de ta miséricorde ?

Que vienne ton règne, que ton nom soit sanctifié
Sur la terre comme au ciel, que ta volonté soit faite.
Que coule le torrent ton Esprit de vérité,
Donne-nous ton Espérance, ton amour, ton sainteté.

Tu habites nos louanges,
Tu inspires nos prières, nous attires en ta présence,
pour nous tourner vers nos frères.

Que vienne ton règne, que ton nom soit sanctifié
Sur la terre comme au ciel, que ta volonté soit faite.
Que coule le torrent ton Esprit de vérité,
Donne-nous ton Espérance, ton amour, ton sainteté.

Tu seras notre lumière, il n’y aura de nuit.
Ton nom sera sur nos lèvres, de larmes il n’y aura plus.

Que vienne ton règne, que ton nom soit sanctifié
Sur la terre comme au ciel, que ta volonté soit faite.
Que coule le torrent ton Esprit de vérité,
Donne-nous ton Espérance, ton amour, ton sainteté.

 

Gloria

Gloire à Dieu, au plus haut des Cieux
Paix sur terre aux hommes que Dieu aime
Gloire à Dieu, au plus des Cieux
Gloire au Père, au Fils et à l’Esprit
Nous te louons, nous te bénissons,
Nous t’adorons, nous te glorifions,
Rendons grâce pour ton immense gloire
Seigneur Dieu, le Roi du Ciel.
Seigneur Dieu, le Père Tout Puissant
Seigneur Fils unique Jésus-Christ
Seigneur Dieu, toi l’Agneau de Dieu
Seigneur Dieu tu es le fils du Père.

Seigneur toi qui enlèves, le péché du monde.
Prends pitié de nous,
Prends pitié de nous ô mon Dieu.
Seigneur toi qui enlèves, le péché du monde.
Reçois la prière, la prière de tes enfants.
Seigneur toi qui es assis, à la droite du Père.
Prends pitié de nous,
Prends pitié de nous ô mon Dieu.
Car tu es le seul Saint, Toi seul Tu es Seigneur.
Toi seul es le Très haut, Jésus-Christ avec l’Esprit
Dans la gloire du Père

Gloire à Dieu, au plus haut des Cieux
Paix sur terre aux hommes que Dieu aime
Gloire à Dieu, au plus des Cieux
Gloire au Père, au Fils et à l’Esprit.

 

Première lecture (Mt 3, 19-20a)

Lecture du livre du prophète Malachie                                 

Voici que vient le jour du Seigneur, brûlant comme la fournaise. Tous les arrogants, tous ceux qui commettent l’impiété, seront de la paille. Le jour qui vient les consumera, – dit le Seigneur de l’univers -, il ne leur laissera ni racine ni branche. Mais pour vous qui craignez mon nom, le Soleil de justice se lèvera : il apportera la guérison dans son rayonnement.

Parole du Seigneur.
Nous rendons grâce à Dieu

 

Psaume 97

Il vient, le Seigneur, gouverner les peuples avec droiture.

Jouez pour le Seigneur sur la cithare,
sur la cithare et tous les instruments ;
au son de la trompette et du cor,
acclamez votre roi, le Seigneur !

Il vient, le Seigneur, gouverner les peuples avec droiture.

Que résonnent la mer et sa richesse,
le monde et tous ses habitants ;
que les fleuves battent des mains,
que les montagnes chantent leur joie.

Il vient, le Seigneur, gouverner les peuples avec droiture.

Acclamez le Seigneur, car il vient
pour gouverner la terre,
pour gouverner le monde avec justice,
et les peuples avec droiture !

Il vient, le Seigneur, gouverner les peuples avec droiture.

 

Deuxième lecture (2 Th 3, 7-12)

Lecture de la deuxième lettre de saint Paul apôtre aux Thessaloniciens                 

Frères, vous savez bien, vous, ce qu’il faut faire pour nous imiter.
Nous n’avons pas vécu parmi vous de façon désordonnée ; et le pain que nous avons mangé, nous ne l’avons pas reçu gratuitement. Au contraire, dans la fatigue et la peine, nuit et jour, nous avons travaillé pour n’être à la charge d’aucun d’entre vous.
Bien sûr, nous avons le droit d’être à charge, mais nous avons voulu être pour vous un modèle à imiter. Et quand nous étions chez vous, nous vous donnions cet ordre : si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus. Or, nous apprenons que certains d’entre vous mènent une vie déréglée, affairés sans rien faire. A ceux-là, nous adressons dans le Seigneur Jésus Christ cet ordre et cet appel : qu’ils travaillent dans le calme pour manger le pain qu’ils auront gagné.

Parole du Seigneur.
Nous rendons grâce à Dieu

 

Acclamation de l’Évangile

Alleluia, A A allelui
Alleluia, na Yezu

Yezu azali awa,
Yezu azali awa,
Yezu azali awa,
Na Biso, Na Biso !

Jésus est présent au milieu de nous !

Alleluia, A A alleluia
Alleluia, na Yezu

 

Évangile (Lc 21, 5-19)

Le Seigneur soit avec vous.

Et avec votre esprit.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Gloire à toi Seigneur.

En ce temps-là, comme certains disciples de Jésus parlaient du Temple, des belles pierres et des ex-voto qui le décoraient, Jésus leur déclara : « Ce que vous contemplez, des jours viendront où il n’en restera pas pierre sur pierre : tout sera détruit. »
Ils lui demandèrent : « Maître, quand cela arrivera-t-il ? Et quel sera le signe que cela est sur le point d’arriver ? »
Jésus répondit : « Prenez garde de ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront sous mon nom, et diront : ‘ c’est moi ’, ou encore : ‘ Le moment est tout proche. ’ Ne marchez pas derrière eux ! Quand vous entendrez parler de guerres et de désordres, ne soyez pas terrifiés : il faut que cela arrive d’abord, mais ce ne sera pas tout aussitôt la fin. » Alors Jésus ajouta : « On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume. Il y aura de grands tremblements de terre, et en divers lieux, des famines et des épidémies ; des phénomènes effrayants surviendront, et de grands signes venus du ciel.
Mais avant tout cela, on portera la main sur vous et on vous persécutera ; on vous livrera aux synagogues et aux prison, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à cause de mon nom. Cela vous amènera à rendre témoignage. Mettez-vous dans l’esprit que vous n’avez pas à vous préoccuper de votre défense.
C’est moi qui vous donnerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront ni résister ni s’opposer. Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, et ils feront mettre à mort certains d’entre vous. Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom. Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu. C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie. »

Acclamons la Parole de Dieu.
Louange à toi, Seigneur Jésus.

 

Prière universelle

Mettons tout notre amour et toute notre foi mes frères,
A présenter au Seigneur nos humbles prières :

Pour notre Eglise,
qu’elle devienne un appel fort à notre conscience pour que nous soyons convaincus que partager avec les plus démunis nous permet de comprendre l’évangile dans sa vérité profonde.
Ensemble prions.

Entends le cri des hommes, monter vers toi Seigneur.

Pour les enfants et les jeunes oubliés et violentés, de notre ile et du monde,
que s’ouvrent devant eux des chemins de joie et d’avenir. 
Ensemble prions.

Entends le cri des hommes, monter vers toi Seigneur.

Pour les acteurs du Secours Catholique Caritas France et du monde qui œuvrent dans des missions de charité, d’entraide et d’écoute des personnes fragiles ;
qu’ils soient par leurs actions, les acteurs de ton amour.
Ensemble prions.

Entends le cri des hommes, monter vers toi Seigneur.

Pour notre communauté paroissiale,
qu’elle soit accueillante à l’endroit de personnes que la société délaisse.
Ensemble prions.

Entends le cri des hommes, monter vers toi Seigneur.

Regarde avec bonté Seigneur,
le peuple qui se confie en ta miséricorde ;
Et comme il ne peut subsister sans toi,
Soutiens-le maintenant de tes bienfaits,
Pour qu’il progresse jusqu’à l’éternité,
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Amen.

 

Chant final

Comment ne pas te louer,
Comment ne pas te louer,
Comment ne pas te louer, Seigneur Jésus ?
Comment, comment… ?

Comment ne pas te louer,
Comment ne pas te louer,
Comment ne pas te louer, Seigneur Jésus ?
Comment, comment… ?

Quand je regarde autour de moi,

je vois mes frères,
Seigneur Jésus,

merci pour eux.

Comment ne pas te louer,

Seigneur Jésus ? Comment, comment…
Comment ne pas te louer,
Comment ne pas te louer,
Comment ne pas te louer, Seigneur Jésus ?
Comment, comment… ?

Quand je regarde autour de moi,

Je vois ta gloire,
Seigneur Jésus,

Je te bénis

Comment ne pas te louer,
Seigneur Jésus ? Comment, comment…
Comment ne pas te louer,
Comment ne pas te louer,
Comment ne pas te louer, Seigneur Jésus ?
Comment, comment… ?

Comment ne pas te louer,
Comment ne pas te louer,
Comment ne pas te louer, Seigneur Jésus ?
Comment, comment… ?