Textes et chants de la messe du 2 juillet 2017 célébrée en plein air en direct du Sanctuaire Notre-Dame-de-Grâce à Cotignac.

reference_des_chants_de_la_messe_du_20/07/2017.PDF

Chant d’entrée

R / Nous sommes le Corps du Christ

Chacun de nous est un membre de ce Corps

Chacun reçoit la grâce de l’Esprit

Pour le bien du corps entier.

Chacun reçoit la grâce de l’Esprit

Pour le bien du corps entier.

Dieu nous a tous appelés à tenir la même espérance,
Pour former un seul corps baptisé dans l´Esprit.
Dieu nous a tous appelés à la même sainteté,
Pour former un seul corps baptisé dans l´Esprit.

R/

Dieu nous a tous appelés des ténèbres à sa lumière,
Pour former un seul corps baptisé dans l´Esprit.
Dieu nous a tous appelés à l´amour et au pardon,
Pour former un seul corps baptisé dans l´Esprit.

Nous sommes le Corps du Christ

Chacun de nous est un membre de ce Corps

Chacun reçoit la grâce de l’Esprit

Pour le bien du corps entier.

Chacun reçoit la grâce de l’Esprit

Pour le bien du corps entier.

R/

Gloria

Gloria, Gloria, in excelsis Deo

Gloria, Gloria, in excelsis Deo

et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.
Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons,
nous te glorifions, nous te rendons grâce,
pour ton immense gloire.
Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.
Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;
Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ;
Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière,
Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.
Car Toi seul es saint, Toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très-Haut, Jésus Christ,
avec le Saint-Esprit dans la gloire de Dieu le Père.
Amen.

***

Lecture du deuxième livre des Rois

 

Un jour, le prophète Elisée passait à Sunam ; une femme riche de ce pays insista pour qu’il vienne manger chez elle. Depuis, chaque fois qu’il passait par là, il allait manger chez elle. Elle dit à son mari : « Ecoute, je sais que celui qui s’arrête toujours chez nous est un saint homme de Dieu. Faisons-lui une petite chambre sur la terrasse ; nous y mettrons un lit, une table, un siège et une lampe et quand il viendra chez nous, il pourra s’y retirer. » Le jour où il revint, il se retira dans cette chambre pour y coucher. Puis il dit à son serviteur : « que peut-on faire pour cette femme ? » Le serviteur répondit : « Hélas, elle n’a pas de fils, et son mari est âgé. » Elisée lui dit : « Appelle-la. » Le serviteur l’appela et elle se présenta à la porte. Elisée lui dit : « A cette même époque, au temps fixé pour la naissance, tu tiendras un fils dans tes bras. »

Parole du Seigneur.

Nous rendons grâce à Dieu

Psaume 88

Ton amour Seigneur, sans fin je le chante

L’amour du Seigneur, sans fin je le chante ;

Ta fidélité, je l’annonce d’âge en âge.

Je le dis : c’est un amour bâti pour toujours ;

Ta fidélité est plus stable que les cieux.

Heureux le peuple qui connaît l’ovation !

Seigneur, il marche à la lumière de ta face ;

Tout le jour, à ton nom il danse de joie,

Fier de ton juste pouvoir.

Tu es sa force éclatante ;

Ta grâce accroît notre vigueur.

Oui, notre roi est au Seigneur ;

Notre bouclier au Dieu saint d’Israël.

Ton amour Seigneur, sans fin je le chante

***

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Romains

Frères, ne le savez-vous pas ? Nous tous qui par le baptême avons été unis au Christ Jésus, c’est à sa mort que nous avons été unis par le baptême. Si donc par le baptême qui nous unit à sa mort, nous avons été mis au tombeau avec lui, c’est pour que nous menions une vie nouvelle, nous aussi, comme le Christ, qui par la toute-puissance du Père est ressuscité d’entre les morts. Et si nous sommes passés par la mort avec le Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui. Nous le savons en effet : ressuscité d’entre les morts, le Christ ne meurt plus ; la mort n’a plus de pouvoir sur lui. Car lui qui est mort, c’est au péché qu’il est mort une fois pour toutes ; lui qui est vivant, c’est pour Dieu qu’il est vivant. De même, vous aussi, pensez que vous êtes morts au péché, mais vivants pour Dieu en Jésus Christ.

Parole du Seigneur.

Nous rendons grâce à Dieu

Acclamation de l’Evangile

Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluia,

Alléluia, Alléluia, Alléluia

Descendance choisie, sacerdoce royal, nation sainte, annoncez les merveilles de Celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière.

Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluia,

Alléluia, Alléluia, Alléluia

Évangile (Mt 10, 37-42)

Le Seigneur soit avec vous.

Et avec votre esprit.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Gloire à toi Seigneur.

En ce temps-là, Jésus disait à ses Apôtres. « Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi. Qui a trouvé sa vie la perdra ; qui a perdu sa vie à cause de moi la gardera. Qui vous accueille m’accueille ; et qui m’accueille accueille Celui qui m’a envoyé. Qui accueille un prophète en sa qualité de prophète recevra une récompense de prophète. Qui accueille un homme juste en sa qualité de juste recevra une récompense de juste. Et celui qui donnera à boire, même un simple verre d’eau fraîche à l’un de ces petits en sa qualité de disciple, amen, je vous le dis : non il ne perdra pas sa récompense. »

Acclamons la Parole de Dieu.

Louange à toi, Seigneur Jésus.

Prière universelle

Par l’intercession de la Vierge Marie et de Saint-Joseph, confions au Seigneur notre mission d’époux et de père et toutes nos intentions familiales et professionnelles.

Seigneur, nous te confions notre Eglise, le pape, les évêques, les prêtres, les diacres et les laïcs. Envoie ton Esprit Saint, Esprit de communion et donne-nous la grâce de l’accueillir.

Seigneur nous te prions

Ô Roi de l’univers, entends notre prière.

Seigneur, nous te confions les dirigeants politiques. Envoie ton Esprit Saint, Esprit de lumière qui éclaire nos décisions. Donne-nous la grâce de la charité envers ceux qui nous gouvernent.

Seigneur nous te prions.

Ô Roi de l’univers, entends notre prière.

Seigneur nous te confions toutes les personnes défavorisées. Envoie ton Esprit Saint, Esprit de réconfort, pour qu’elles rencontrent des hommes et des femmes qui les aident à se relever. Donne-nous de te rencontrer en chacune de ces personnes.

Seigneur nous te prions.

Ô Roi de l’univers, entends notre prière.

Seigneur nous te confions notre assemblée, nos familles ici à Cotignac et celles à qui nous sommes unis par la prière. Nous te confions particulièrement les pères de famille. Envoie ton Esprit Saint, Esprit de sagesse, afin que nous devenions de bons époux, de bons pères, de bons employés, de bons patrons, capables de répondre à ton appel.

Seigneur nous te prions.

Ô Roi de l’univers, entends notre prière.

Seigneur,

Donne-nous de te suivre avec confiance,

constance et espérance.

Que nous devenions par notre vie et par nos paroles,

des témoins vivants de ta présence en notre monde !

Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Amen.

Prière sur les offrandes

Prions ensemble au moment d’offrir le sacrifice de toute l’Église.

Pour la gloire de Dieu et le salut du monde.

Dieu qui agis avec puissance dans tes sacrements,

Fais que le peuple assemblé pour te servir

Soit accordé à la sainteté de tes propres dons.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Amen.

Chant de communion

Venez approchons-nous de la table du Christ,

Il nous livre son corps et son sang.

Il se fait nourriture, pain de Vie Éternelle,

nous fait boire à la coupe des Noces de l’Agneau.

La Sagesse de Dieu a préparé son vin,

elle a dressé la table, elle invite les saints:

Venez boire à la coupe! Venez manger le pain!

Soyez la joie de Dieu, accourez au festin!”

Venez approchons-nous de la table du Christ,

Il nous livre son corps et son sang.

Il se fait nourriture, pain de Vie Éternelle,

nous fait boire à la coupe des Noces de l’Agneau.

Par le pain et le vin reçus en communion,

voici le sacrifice qui nous rend à la Vie.

Le sang de l’Alliance jaillit du coeur de Dieu,

quand le Verbe fait chair s’offre à nous sur la croix.

Venez approchons-nous de la table du Christ,

Il nous livre son corps et son sang.

Il se fait nourriture, pain de Vie Éternelle,

nous fait boire à la coupe des Noces de l’Agneau.

Rayonne et resplendis, Eglise du Seigneur,

Car Il est ta Lumière, Dieu l’a ressuscité !

Que tout genou fléchisse au nom de Jésus Christ !

Il nous rend à la Vie par son Eucharistie !

Venez approchons-nous de la table du Christ,

Il nous livre son corps et son sang.

Il se fait nourriture, pain de Vie Éternelle,

nous fait boire à la coupe des Noces de l’Agneau.

Chant final

Si le vent des tentations s’élève,
si tu heurtes le rocher des épreuves,
si les flots de l’ambition t’entraînent,
si l’orage des passions se déchaîne :

Regarde l’étoile, invoque Marie,
si tu la suis, tu ne crains rien !
Regarde l’étoile, invoque Marie,
elle te conduit sur le chemin !

Dans l’angoisse et les périls, le doute,
quand la nuit du désespoir te recouvre,
si devant la gravité de tes fautes,
la pensée du jugement te tourmente !

R/ Regarde l’étoile, invoque Marie,
si tu la suis, tu ne crains rien !
Regarde l’étoile, invoque Marie,
elle te conduit sur le chemin !

Si ton âme est envahie de colère,
jalousie et trahison te submergent,
si ton cœur est englouti dans le gouffre,
emporté par les courants de tristesse :

Regarde l’étoile, invoque Marie,
si tu la suis, tu ne crains rien !
Regarde l’étoile, invoque Marie,
elle te conduit sur le chemin !

Elle se lève sur la mer, elle éclaire,
Son éclat et ses rayons illuminent.
Sa lumière resplendit sur la terre,
Dans les cieux et jusqu’au fond des abîmes.

R/

Si tu la suis, tu ne dévies pas,
Si tu la pries, tu ne faiblis pas.
Tu ne crains rien, elle est avec toi,
Et jusqu’au port, elle te guidera.