Textes et chants de la messe célébrée en la chapelle Notre-Dames-des-Sans-Logis-et-de-Tout-le-Monde à Noisy-le-Grand (93)
Dimanche 19 février 2017 – 7e dimanche du temps ordinaire
Références des chants du dimanche 19 février 2017 à Noisy-le-Grand.pdf

Chant d’entrée

R/ Donne un cœur de chair, donne un cœur nouveau !

À ce monde où tu voudrais plus de joie, moins de détresse,

Donne un cœur de chair, donne un cœur nouveau !

À ce monde qui renaît s’il a foi en ta promesse,

Donne un cœur de chair, donne un cœur nouveau !

Viennent les cieux nouveaux et la nouvelle terre que ta bonté nous donnera.
Viennent les cieux nouveaux et la nouvelle terre où la justice habitera !

Sur les hommes de ce temps que révolte la misère,

Envoie ton Esprit, un Esprit nouveau !

Sur les hommes que tu prends dans le feu de la prière,

Envoie ton Esprit, un Esprit nouveau !

Sur les hommes que tu rends fraternels et solidaires,

Envoie ton Esprit, un Esprit nouveau !

Viennent les cieux nouveaux et la nouvelle terre que ta bonté nous donnera.
Viennent les cieux nouveaux et la nouvelle terre où la justice habitera !

R/

*

Lecture du livre du livre des Lévites (Lv 19, 1-2. 17-18)

Le Seigneur parla à Moïse et dit : « Parle à toute l’assemblée des fils d’Israël. Tu leur diras : Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint. Tu ne haïras pas ton frère dans ton cœur. Mais tu devras réprimander ton compatriote, et tu ne toléreras pas la faute qui est en lui. Tu ne te vengeras pas. Tu ne garderas pas de rancune contre les fils de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis le Seigneur. Parole du Seigneur.

*

Psaume 102

R/ Bénis le Seigneur ô mon âme, Bénis le Seigneur à jamais.

Bénis le Seigneur ô mon âme,

Bénis son nom très saint, tout mon être !

Bénis le Seigneur, ô mon âme,

N’oublie aucun de ses bienfaits !

R/ Bénis le Seigneur ô mon âme, Bénis le Seigneur à jamais.

Car il te pardonne toutes tes offenses

Et te guérit de toute maladie ;

Il réclame ta vie à la tombe

Et te couronne d’amour et de tendresse.

R/ Bénis le Seigneur ô mon âme, Bénis le Seigneur à jamais.

Le Seigneur est tendresse et pitié

Lent à la colère et plein d’amour ;

Il n’agit pas envers nous selon nos fautes,

Ne nous rend pas selon nos offenses.

R/ Bénis le Seigneur ô mon âme, Bénis le Seigneur à jamais.

Aussi loin qu’est l’Orient de l’Occident,

Il met au loin de nous nos péchés ;

Comme la tendresse du père pour ses fils,

La tendresse du Seigneur pour qui le craint !

R/ Bénis le Seigneur ô mon âme, Bénis le Seigneur à jamais.

*

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens (1Co 3, 16-23)

Frères, ne savez-vous pas que vous êtes un sanctuaire de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ? Si quelqu’un détruit le sanctuaire de Dieu, cet homme, Dieu le détruira, car le sanctuaire de Dieu est saint, et ce sanctuaire, c’est vous. Que personne ne s’y trompe : si quelqu’un parmi vous pense être un sage à la manière d’ici-bas, qu’il devienne fou pour devenir sage. Car la sagesse de ce monde est folie devant Dieu. Il est écrit en effet : C’est lui qui prend les sages au piège de leur propre habileté. Il est écrit encore : le Seigneur le sait : les raisonnements des sages n’ont aucune valeur ! Ainsi, il ne faut pas mettre sa fierté en tel ou tel homme. Car tout vous appartient, que ce soit Paul, Apollos, Pierre, le monde, la vie, la mort, le présent, l’avenir : tout est à vous, mais vous, vous êtes au Christ et le Christ est à Dieu. Parole du Seigneur.

*

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 5, 38-48)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « vous avez appris ce qu’il a été dit : Œil pour œil, dent pour dent. Eh bien ! Moi je vous dis de ne pas riposter au méchant ; mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre. Et si quelqu’un veut te poursuivre en justice et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau. Et si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui. A qui te demande, donne ; à qui veut t’emprunter, ne tourne pas le dos ! Vous avez appris qu’il a été dit : tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Eh bien ! moi je vous dis : aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, il fait tomber la pluie sur les justes et sur les méchants. En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains eux-mêmes n’en ont-ils pas autant ? Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait. »

*

Prière universelle

Prions pour le Pape François qui nous invite à créer une Église pour tout le monde, une Église qui s’appuie sur les plus pauvres afin que personne ne soit oublié.

Silence de l’assemblée + quelques notes de flûte

Prions et soutenons les responsables dans leurs efforts pour créer un monde plus juste, plus fraternel afin qu’ils puissent œuvrer pour le rapprochement des peuples.

Silence de l’assemblée + quelques notes de flûte

Prions pour les jeunes qui sont face à un monde difficile,  pour qu’ils se forment avec passion à l’écoute, à la patience, pour être capables de refuser les inégalités, les jugements trop hâtifs, les violences, et continuent à croire en la force du pardon.

Silence de l’assemblée + quelques notes de flûte

Prions pour nos communautés, que tous y trouvent leur place, et les fasse grandir dans la diversité des richesses de chacun.

Silence de l’assemblée + quelques notes de flûte

*

Chant de communion

R/ Vous qui avez soif, venez à Moi et buvez

Car de mon cœur ouvert jaillira, le fleuve qui donne la vie.

Car de mon cœur ouvert jaillira, le fleuve qui donne la vie

Que soient remplis d’allégresses les déserts,

Que la steppe exulte et fleurisse,

Qu’elle se couvre de fleurs et soit en fête :

La splendeur de Dieu lui est donnée.

R/

Affermissez les mains et les genoux affaiblis,

Dites aux cœurs défaillants :

Soyez forts, ne craignez pas, voici votre Dieu.

Celui Qui vient vous sauver.

R/
*

Chant final

De toi Seigneur, nous attendons la vie

Que ma bouche chante ta louange

Tu es pour nous un rempart, un appui

Que ma bouche chante ta louange

La joie du cœur vient de toi O Seigneur

Que ma bouche chante ta louange

Notre confiance est dans ton nom très saint

R/ Que ma bouche chante ta louange

Sois loué Seigneur pour ta grandeur,

Sois loué pour tous tes bienfaits.

Gloire à toi Seigneur, tu es vainqueur,

ton amour inonde nos cœurs.

Que ma bouche chante ta louange.

Seigneur tu as éclairé notre nuit

Que ma bouche chante ta louange

Tu es lumière et clarté sur nos pas

Que ma bouche chante ta louange

Tu affermis nos mains pour le combat

Que ma bouche chante ta louange

Seigneur, tu nous fortifies dans la foi

R/

Tu viens sauver tes enfants égarés

Que ma bouche chante ta louange

Qui dans leur cœur espèrent en ton amour

Que ma bouche chante ta louange

Dans leur angoisse ils ont crié vers toi

Que ma bouche chante ta louange

Seigneur tu entends le son de leur voix

R/

Des ennemis, toi tu m’as délivré

Que ma bouche chante ta louange

De l’agresseur tu m’as fait triompher

Que ma bouche chante ta louange

Je te rends grâce au milieu des nations

Que ma bouche chante ta louange

Seigneur en tout temps je fête ton nom

R/