Le jour du seigneur

Sandro Veronesi, avec “Selon Saint Marc”, est le lauréat du prix littéraire du Jour du Seigneur

Evènement, Livre
Le Jour du Seigneur a remis le Prix de la liberté intérieure à Sandro Veronesi pour son livre Selon saint Marc, paru aux éditions Grasset.

L’évangile selon saint Marc a été écrit à Rome pour les Romains, mécréants du temps de saint Marc. Selon Veronesi, ce texte est une  «machine à conversion» d’une efficacité narrative redoutable, ressemblant davantage aux scénarios des films de Quentin Tarantino ou de Sergio Leone qu’aux autres Évangiles. Dans son essai Selon saint Marc, Sandro Veronesi, qui n’est pas croyant, s’en inspire pour parler du christianisme aux mentalités modernes.

« C’est un livre de festin ! Selon Saint Marc est une révélation, un livre passeur. Il m’a fait relire l’évangile de Saint Marc et j’y ai découvert de nouvelles gourmandises. Marc est probablement quelqu’un avec qui Jésus devait avoir de temps en temps plaisir à bavarder, à faire griller du poisson ou pourquoi pas, à boire ensemble une chopine ! ». Didier Decoin, écrivain, président du jury du Prix de la liberté intérieure

« Sandro Veronesi nous offre cette liberté de regarder autrement un texte de notre tradition, de se le réapproprier et de l’entendre d’une autre manière. De ce point vue-là, il favorise notre liberté de croyant. » Guillaume Goubert, membre du jury.

Sandro Veronesi est un écrivain et scénariste italien, renommé dans son pays. Il a publié de nombreux romans et essais, dont Chaos Calme en 2005, couronné par plusieurs prix littéraires tels que le prestigieux Prix Strega en Italie et le Prix Femina.

> En lire un extrait


A propos du Prix de la liberté intérieure

Le Prix de la liberté intérieure récompense un livre (essai, récit, biographie ou fiction) qui aide à croire, penser et vivre librement. Inauguré par le Jour du Seigneur afin de promouvoir et mettre à l’honneur la littérature, source de liberté et d’épanouissement, le Prix de la liberté intérieure respecte l’identité de l’émission, qui porte des valeurs évangéliques d’ouverture au monde, de dialogue et de tolérance.

Il a été adressé ce mardi 15 mai à Sandro Veronesi par nos sept membres du jury :

  • Didier Decoin, président du jury, écrivain et scénariste
  • Olivier Abel, professeur de philosophie et d’éthique à la Faculté de théologie protestante de Montpellier
  • Laure Baudouin, directrice de l’Unité des émissions religieuses de France Télévisions
  • Geneviève Euverte, téléspectatrice
  • Guillaume Goubert, directeur de La Croix
  • Philippe Jaillot, producteur du Jour du Seigneur
  • Anne-Dauphine Julliand, réalisatrice et auteure
  • Une voix supplémentaire a été réservée au vote du public.

Les six autres ouvrages sélectionnés de pour cette édition du Prix de la liberté intérieure :

  • Confession d’un jeune moine, Frère Oliveto Gérardin, éditions Bayard
  • Au troisième jour – De l’abîme à la lumière, Véronique Garnier-Beauvier, éditions Artège
  • Giorgio La Pira – Un mystique en politique, Agnès Brot, éditions Desclée de Brouwer
  • Ne fuis pas ta tristesse, Emmanuel Godo, éditions Salvator
  • Toutes fenêtres ouvertes, Georgette Elgey, éditions Fayard
  • Sainte Marie-Madeleine, vierge et prostituée, Jean-Pierre Brice Olivier, éditions du Cerf

Vous serez aussi intéressé par

Décryptage

Firminy ou la cité ouverte vers le ciel

En savoir plus

Réagissez et laissez un commentaire

Votre commentaire a bien été pris en compte !

Il sera publié dans les jours à venir.