Le Jour du seigneur

Le Jour du seigneur

Sainte Nathalie

Natacha et Nathalie, c’est le même nom d’origine latine, signifiant simplement naissance ou natal.
Les nombreuses Nathalie d’aujourd’hui peuvent se prévaloir de trois saintes patronnes qui ont vécu au IVe , IXe et au XVIIIe siècles.

Au IVe siècle d’abord, on trouve à Nicomédie en Asie mineure une sainte Nathalie ou Natacha qui aurait subi le martyre avec son époux saint Adrien, à Izmit (actuellement en Turquie). Elle est fêtée le 26 août. Une autre Nathalie ou Natacha fut également martyre en Espagne, à Cordoue, en 852, pendant la persécution déclenchée par l’émir Abdel-Rahman II. C’est la sainte spécialement fêtée en ce 27 juillet. Il semble qu’elle ait été martyrisée en même temps que son époux Aurèle. Tous deux, si dure est la persécution, font semblant parfois d’être musulmans pour garder leur vie sauve. Jusqu’au jour où ils sont témoins d’une scène atroce : un chrétien, nu et juché sur un âne, est fouetté jusqu’au sang par des bourreaux et tourné en dérision par le crieur public. Honteux de leur peur, les deux époux se mettent à proclamer leur appartenance à la religion chrétienne. Leur martyre a donc lieu à Cordoue, à la fin du 9e siècle.

Une autre sainte Nathalie fût victime, en France, de la persécution sous la Terreur. Elle faisait partie d’un groupe de cinq religieuses Ursulines, du couvent de Valenciennes, qui furent guillotinées le 17 octobre 1794.

Détails

Époque : IXème s.

Pays : Espagne

Trouver un Saint

Par date Remettre à zéro

Par nom Effacer

Saints du même jour