Le Jour du seigneur

Le Jour du seigneur

Sainte Judith

Le beau nom de Judith, dont l’étymologie signifie « qui rend gloire à Dieu », reste à l’honneur.

Judith vivait au XIIIème siècle en Allemagne. Devenue veuve, elle quitte sa région de Thuringe et sa parenté pour se retirer en Prusse. Dans ce pays, son frère est grand-maître de l’Ordre des Chevaliers teutoniques. Sous sa protection, Judith consacrera le restant de sa vie aux œuvres caritatives, dans la fidélité à la prière. Elle s’endort dans le Seigneur le 12 mai 1260.

Une autre Judith est appelée parfois "la Jeanne d’Arc de la Bible". Dans la Bible, elle est l’héroïne du Livre qui porte son nom. Femme intrépide, remplie de foi en Dieu et de patriotisme, elle risque sa vie pour sauver la liberté et l’honneur de son peuple. Si on l’a comparée à Jeanne d’Arc, comme libératrice nationale, elle en est toutefois fort différente dans sa manière d’agir. Pour sauver la ville et les gens de Béthulie, sa région natale, Judith utilisera son charme et sa beauté, ce qui ne diminue en rien son courage. Elle séduit l’ennemi, le général Holopherne, chef des armées de Nabuchodonosor. Ayant réussi à l’endormir, elle lui tranchera la tête. L’action guerrière de Judith a inspiré nombre d’artistes : ainsi Michel-Ange, Mantegna, Botticelli et encore Véronèse et Donatello.

La prière de Judith est toujours à faire nôtre, ainsi que celle d’une autre juive héroïque, Esther. Ainsi en son cantique chapitre 16 dont voici quelques accents : "Bénissez le Seigneur, Lui le briseur de guerres… par la main d’une femme, il a contré ses ennemis. Nul ne peut résister à sa voix : à ceux qui le craignent, Il demeure favorable. Seigneur, Tu es grand, glorieux, invincible…".

Détails

Époque : 1260

Pays : Prusse

Trouver un Saint

Par date Remettre à zéro

Par nom Effacer

Saints du même jour