Le Jour du seigneur

Le Jour du seigneur

Sainte Flore

C’ était au IXe siècle en Espagne, au temps où le roi Abderame II régnait sur l’Andalousie, passée aux mains de ceux qu’on nommait les "Mahométans". Flora naquit à Cordoue, dans un foyer qu’aujourd’hui on appellerait "mixte" : son père était musulman et sa mère chrétienne. À cette époque d’antagonisme violent, les dénonciations étaient fréquentes, et à l’intérieur même des familles. C’est ainsi que le propre frère de Flora, ne parvenant pas à lui faire abandonner la foi de sa mère, vint la dénoncer au "Cadi" de Cordoue. Celui-ci tenta d’obtenir par la force l’abjuration de la jeune chrétienne.
La jeune Flora fut martyrisée pour sa foi intrépide en même temps qu’une amie nommée Maria, pendant les persécutions de Cordoue. Le récit de leur martyre vient d’un témoin oculaire : saint Euloge, emprisonné avec elles, dont on célèbre la fête le 11 mars. Il rapporte que les deux amies, avec toute leur fierté de chrétienne et un cran tout espagnol, décidèrent d’aller proclamer leur foi au Christ devant le Calife Musulman : c’était évidemment signer leur arrêt de mort. Flora et Maria furent décapitées à Cordoue le 24 novembre 854.
Une autre sainte, née d’un mariage mixte, refusa d’abjurer la foi chrétienne de sa mère : sainte Elodie et sa soeur furent martyrisée, elles aussi au IXe siècle.
Notez qu’on fête en plus une sainte Fleur le 5 octobre et sainte Florence le 1er décembre. Et que le 25 novembre est aussi la fête de sainte Catherine d’Alexandrie, qui est l’une des nombreuses saintes à avoir porté ce beau prénom.

Détails

Époque : IXème s.

Pays : Espagne

Trouver un Saint

Par date Remettre à zéro

Par nom Effacer

Saints du même jour