Le Jour du seigneur

Le Jour du seigneur

Saint Raymond de Pényafort

Raymond est un prénom d’origine germanique, qui signifie "conseil" et "protection".
Parmi les différents saints qui l’ont porté, on trouve deux espagnols, dont saint Raymond Nonnat, célébré le 31 août, et saint Raymond de Pényafort, que nous fêtons aujourd’hui. Il naquit en Espagne en 1175 ; c’était un maître éminent en théologie morale et en droit canonique. Éminent, il le fut également dans sa pédagogie en vue de former les prêtres au ministère de la réconciliation. Entré dans l’Ordre de saint Dominique, Frère Raymond sera l’auteur des "Décrétales", toute une "somme" rassemblant en cinq tomes les décrets des Papes et des Conciles. Devenu maître général des Dominicains, il eut le singulier mérite d’introduire dans les couvents de son Ordre l’étude de l’Arabe et de l’Hébreu.

C’était une initiative remarquable pour l’époque, où l’Oecuménisme était difficile à pratiquer, surtout au-delà de la Chrétienté, auprès des deux autres grandes religions Monothéistes : le Judaïsme et l’Islam. Saint Raymond fut un Juriste complet, compétent et très humain. Il fut en contact avec deux autres grands saints de l’époque : il conseilla Pierre Nolasque dans la fondation de l’Ordre de Notre-Dame de la Merci pour le rachat des chrétiens devenus prisonniers des Maures, ordre où oeuvrera l’autre saint Raymond, dit Nonnat. Il incita Thomas d’Aquin, son confrère, à composer sa "Somme contre les Gentils", synthèse théologique sur l’évangélisation du Paganisme. Saint Raymond meurt à Barcelone le 6 janvier 1275.

Détails

Époque : 1175-1275

Pays : Espagne

Trouver un Saint

Par date Remettre à zéro

Par nom Effacer