Le Jour du seigneur

Le Jour du seigneur

Saint Luc, Evangéliste

Bonne fête aux Luc et aux Lucas, aux paroisses qui sont sous le patronage de saint Luc, ainsi qu’aux médecins, infirmières et infirmiers, aux aides-soignantes, aux étudiants en médecine.

Selon le témoignage de saint Paul, à la fin de sa Lettre aux Colossiens (4, 14), saint Luc était médecin. Luc l’Évangéliste : personne n’a autant mérité que lui le titre de "porteur de la Bonne Nouvelle de Jésus Sauveur" ! Son oeuvre comporte deux parties reliées par Jérusalem : son évangile en est comme l’ascension depuis Bethléem et Nazareth (l’évangile de l’Enfance), et le témoignage des Actes de Apôtres nous conduit de Jérusalem à Rome. Saint Luc nous a ainsi laissé, avec saint Paul, la plus importante contribution personnelle au Nouveau Testament ; il est l’historien de l’Église naissante. Ami et compagnon de saint Paul, il se convertit grâce à lui au christianisme. Avec Timothée, il sera l’un des amis les plus intimes de l’Apôtre des Nations, spécialement au cours des 2e et 3e missions, à travers l’Asie mineure, la Grèce, la Méditerranée et enfin Rome.

Saint Luc, en communion étroite avec le témoignage des Apôtres et de l’Église de Jérusalem, se fera, selon l’expression de Dante, "le chantre de la mansuétude du Christ" ! Dans la personne et le visage de Jésus le Sauveur, Luc met d’abord en relief, avec une très vive sensibilité, l’amour qui est tendresse et miséricorde. C’est dans son évangile qu’on trouve les récits les plus "forts" : de l’Agonie de Jésus au Jardin des oliviers, de l’accueil sans limites à tous les pécheurs, à tous les "malades" d’où qu’ils viennent. On y trouve les paraboles du publicain et du bon Samaritain et le témoignage du bandit qui meurt dans la paix, en croix près de Jésus. Les femmes, dans l’oeuvre de saint Luc, ont une place considérable qui correspond parfaitement aux attitudes du Seigneur : l’accueil de la pécheresse, l’hospitalité de Marthe et l’écoute de Marie à Béthanie, les veuves de Naïm et du Temple…et surtout la place faite à Marie, Mère de Jésus. Luc nous en a laissé la plus belle Icône en témoignant : "Quant à Marie, elle conservait tous ces évènements, les méditant dans son coeur".
Le prénom Luc signifie en grec "pur" (leukos). Pur se dit également katharos en grec, ce qui a donné naissance au prénom Catherine.

Détails

Époque : 1er s

Pays : Jérusalem - Rome

Trouver un Saint

Par date Remettre à zéro

Par nom Effacer