Le Jour du seigneur

Le Jour du seigneur

Bienheureux Pierre-François Jamet

Depuis l’apôtre saint Pierre, nombreux ont été les saints et bienheureux à porter ce nom : on en compte une bonne vingtaine ! En rejoignant la Normandie, nous vous parlerons d’un saint peu connu : le bienheureux Pierre-François Jamet, vénéré à Caen, dans le diocèse de Bayeux-Lisieux.
Il naquit en 1752, dans la région de Tinchebray, fit ses études au collège de Vire, puis à l’université de Caen et fut ordonné prêtre à Rouen en 1782. Il fut d’abord l’aumônier d’une petite communauté de religieuses au Bon Pasteur de Caen. En 1790, cette communauté est dispersée : l’abbé Jamet, avec courage, refuse d’admettre la Constitution civile du Clergé ; il connaît la vie aventureuse et le dangereux ministère clandestin de prêtre réfractaire.

Aussitôt le Concordat signé, Pierre-François Jamet se met à regrouper les religieuses du Bon Pasteur, dont il est demeuré le soutien. Jusqu’à l’épuisement de ses forces, il consacre le meilleur de son coeur et de son intelligence au développement matériel et spirituel de cette congrégation qui se met au service, parfaitement désintéressé, voire héroïque, des malades aliénés et des handicapés de toutes sortes. L’abbé Jamet mettra au point une méthode, remarquablement pédagogique, de rééducation des sourds-muets, méthode qui est en net progrès sur celles de l’abbé de l’Epée et de l’abbé Sicard.
Pierre-François Jamet, prêtre éducateur, deviendra même recteur de l’Académie de Caen. Il le demeure jusqu’à ce que la Révolution de 1830 mette fin à sa carrière universitaire, car il refusa à nouveau de prêter serment au nouveau gouvernement.
L’Abbé Jamet termine sa vie à Caen, le 12 janvier 1845. Il a été béatifié en 1987.

Détails

Époque : XVIIIème s

Pays : France

Trouver un Saint

Par date Remettre à zéro

Par nom Effacer