C’est la porte d’entrée. Premier des sept sacrements, le baptême est un plongeon.

Le Baptême, qu’est ce que c’est ?

Du grec « plonger, laver », le baptême immerge en Dieu « au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit ». Par ce rite, on devient enfant de Dieu dans son fils unique, Jésus-Christ. Ruisselant des eaux baptismales, le baptisé entend à nouveau la voix du Père qui retentit sur les rives du Jourdain lorsque Jésus lui-même fut baptisé : « Tu es mon fils bien-aimé, en toi j’ai mis tout mon amour ». Recevoir le baptême, c’est donc devenir un frère ou une sœur du Christ.

Le sens du baptême

Administré avec de l’eau, le baptême est le premier des sacrements, il ouvre à l’alliance et à l’amitié avec Dieu. C’est l’irruption du salut. C’est une vie nouvelle dans le Christ qui fait devenir chrétien et entrer dans l’Église. C’est pourquoi la célébration du baptême commence par un accueil dans l’Église avec les parents, parrain et marraine qui présentent l’enfant à la communauté chrétienne. Par le baptême, le croyant revêt le Christ, c’est le sens du vêtement blanc. Par le baptême, le croyant reçoit le Christ comme sa lumière. C’est pourquoi on remet au baptisé une étincelle allumée au cierge pascal. Par le baptême, le croyant est marqué d’un sceau. Il entend qu’il est choisi, choyé et aimé depuis toujours et pour toujours par Dieu. Cet amour gratuit et régénératif a la bonne odeur du saint chrême, l’huile parfumée appliquée au cours du rite baptismal.

La célébration du Baptême

La forme la plus significative du baptême est la triple immersion, liée à la formule : « Je te baptise au nom, du Père et du Fils et du Saint-Esprit ». Les baptistères des églises primitives étaient profonds comme des piscines. Ils permettaient au catéchumène de mettre la tête sous l’eau comme s’il plongeait avec le Christ dans sa mort et sa résurrection. Le plus souvent, le baptême est administré par ablution : on verse de l’eau sur la tête de celui qu’on baptise. Conformément à la tradition antique, les catholiques baptisent généralement les jeunes enfants dans les mois qui suivent la naissance. Mais on peut recevoir le baptême à tout âge.

Pour demander le baptême pour vous-même ou pour un enfant, rapprochez-vous de votre paroisse ou contactez le service du catéchuménat de votre diocèse. Des préparations existent et chaque année de nombreux baptêmes d’adultes ont lieu lors de la vigile pascale dans la nuit qui précède la fête de Pâques.

 

Pour aller + loin

« Voilà la nouveauté du baptême : notre vie appartient au Christ, elle n’est plus à nous. Et c’est pourquoi nous ne sommes plus seuls, même dans la mort, mais nous sommes avec lui qui est toujours vivant. Il nous enveloppe et il nous porte, où que nous allions, lui qui est le Vie même. » Benoît XVI

« Nul s’il ne renaît de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le Royaume de Dieu. » saint Jean

 

Magali Michel