Ce dimanche 16 septembre, le Jour Du Seigneur s’intéresse à l’établissement scolaire Giel-Don-Bosco, dont la pédagogie est inspirée du prêtre Don Bosco, et consiste à apporter aux jeunes plus qu’une simple formation professionnelle. Revoyez le documentaire que nous consacrons à Don Bosco.

De Nice où Don Bosco a fondé le lycée fréquenté aujourd’hui encore par des élèves en situation de décrochage scolaire à Castelnuovo où il est né en Italie en 1815, en passant par Turin où il a créé le Valdocco, le reportage nous entraîne en pèlerinage sur les lieux qui ont vu grandir et s’épanouir le fondateur de la Congrégation des Salésiens en 1854. Comme sa famille était très pauvre, Jean Bosco fit ses études avec l’aide de bienfaiteurs et avec l’argent gagné en travaillant. Ordonné prêtre en juin 1841, il se consacra aux jeunes pauvres et abandonnés des quartiers populaires de Turin, notamment aux jeunes ouvriers. On l’appelle « Don Bosco ». Sa pédagogie repose sur la formation à un métier et le catéchisme. Raison, religion et affection sont au coeur de ses principes éducatifs avec l’éducateur qui aide le jeune à grandir, dans la confiance. Le système éducatif préventif de Jean Bosco – canonisé en 1934 – apparaît très moderne et fait de lui le père et maître de la jeunesse sur lequel il porte un regard d’espérance.