Homélie de la messe du 19 novembre 2017 à Paris

Homélie de la messe du 19 novembre 2017 à Paris

19/11/2017 de 10h30 à 12h00

10h30 – 10h45 Magazine

La crainte de Dieu et la parabole des talents avec le père Yves Combeau
Pour cette première partie d’émission, David Milliat reçoit le père Yves Combeau, dominicain et prédicateur pour Le Jour du Seigneur. Ensemble ils reviennent sur le thème de la crainte de Dieu abordé dans « Les tablettes de la foi » et sur l’évangile du jour : la parabole des talents.

10h45 Messe

La messe de ce jour est célébrée en l’église Notre-Dame des Champs à Paris dans le 6ème arrondissement en présence de personnes aveugles et malvoyantes, et de leurs accompagnants à l’occasion des 90 ans du mouvement chrétien “Voir Ensemble, association qui œuvre en faveur des déficients visuels.
Cette célébration est présidée par le père Antoine d’Eudeville, curé de la paroisse. La prédication est assurée par le père Roger Lordong, aumônier national de “Voir ensemble”.
A la demande du pape François, ce dimanche est également la première Journée mondiale des pauvres.

 
 11h35 Magazine

La nouvelle traduction du Notre Père avec le père Jocelyn Dorvault
David Milliat reçoit le père dominicain Jocelyn Dorvault. Il vient de publier aux éditions du Cerf « Notre Père (pour ne plus rabâcher) ».
C’est une prière chère au cœur des chrétiens. A compter du 3 décembre, pour le premier dimanche de l’Avent qui ouvre la nouvelle année liturgique, sa traduction change. Les catholiques ne diront plus publiquement « Ne nous soumets pas à la tentation » mais « Ne nous laisse pas entrer en tentation ». Cette décision a été prise par la Conférence des Évêques de France dans la continuité de la nouvelle traduction intégrale en français de la Bible liturgique (2013). Mais pourquoi modifier ce verset du Notre Père ? Qu’est-ce qu’il signifie ? Et plus largement qu’enseigne cette prière qui est bien souvent récitée sans être comprise ? Que dit-elle de Dieu et de nous ?