Le jour du seigneur

Documentaire “La vierge d’El Rocio” – Messe de la cathédrale Saint-Quentin à Hasselt (Belgique)

13/08/2017 à 10h10 sur France 2

Horaire exceptionnel, en raison de la retransmission des championnats du monde d’athlétisme, après le Jour du Seigneur.

Plongée au cœur du pèlerinage d’El Rocio, en Andalousie, où chaque année et pendant plusieurs jours, des croyants venus de toute l’Espagne et d’Europe viennent célébrer la vierge dans une incroyable ferveur religieuse. La messe est ensuite célébrée depuis la Cathédrale Saint-Quentin à Hasselt en Belgique.

10h10 – DOCUMENTAIRE “La Vierge d’El Rocio” (27’26) de Jean-Claude Poirson et Lorraine Robinson (Rediffusion).

Ce documentaire nous plonge au cœur du pèlerinage d’El Rocio où chaque année, des croyants venus de toute l’Espagne et d’Europe viennent célébrer la vierge dans une ferveur religieuse hors du commun. Les célébrations, les chants et les danses des différentes confréries donnent à voir l’ambiance chaleureuse et émotionnellement chargée de ce pèlerinage atypique.

C’est au XVème siècle, au cœur de l’Andalousie, qu’est née la légende de la vierge D’El Rocio: dans le creux d’un arbre entouré de marais, un berger aurait découvert une statue de la Vierge. Les villageois décidèrent alors de la charger sur un char à bœufs afin de l’emmener dans leur village. En traversant une zone marécageuse – “Las Rocinas” -, les bêtes refusèrent d’avancer. Les villageois y virent alors une manifestation de la volonté divine et décidèrent de la laisser au milieu du marais. Il construisirent alors un ermitage et la statue fut appelée “Vierge de Las Rocinas” (La Mère des Marais). Cette décision marqua la naissance du village d’El Rocio et la création du pèlerinage “Romeria d’El Rocio” au moment de la Pentecôte.

10h35 – MESSE en direct célébrée de la Cathédrale Saint-Quentin à Hasselt (Belgique)

Président et prédicateur : Mgr Patrick Hoogmartens, évêque de Hasselt.
L’église, élevée au rang de cathédrale en 1967 lorsque le diocèse de Hasselt fut créé, est consacrée à saint Quentin, fils d’un sénateur romain. Né à Rome, converti au christianisme, il est venu en Gaule comme missionnaire. A Amiens, il y est capturé et torturé ; il est décapité à Saint-Quentin (287). Aujourd’hui, c’est le patron de Hasselt.