Le jour du seigneur

Matinée œcuménique dimanche 21 janvier – Célébration à l’Abbaye du Thoronet (Var)

21/01/2018 à 09h30 sur France 2

A l’occasion de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens du 18 au 25 janvier, Le Jour du Seigneur, Orthodoxie, Chrétiens Orientaux, et Présence Protestante proposent une matinée en commun dimanche 21 janvier.

La pratique de cette semaine de prière pour l’unité a été introduite en 1908 par le père Paul Wattson, fondateur d’une communauté religieuse anglicane qui entra ensuite dans l’Eglise catholique. L’initiative reçut la bénédiction du Pape saint Pie X et fut ensuite promue par le Pape Benoît XV, qui en encouragea la célébration dans toute l’Eglise catholique.

L’octave de prière fut développée et perfectionnée dans les années trente par l’Abbé Paul Couturier de Lyon qui voulait prier pour l’unité de l’Eglise « ainsi que le veut le Christ et conformément aux instruments qu’il veut ». Un des objectifs de cette initiative est notamment de permettre aux chrétiens du monde entier de se retrouver autour d’un thème tiré de l’Évangile. Elle convie également les chrétiens des différentes confessions à prier d’un même cœur pour demander la grâce de l’Unité et d’en témoigner à tous les hommes, « pour que tous soient un afin que le monde croie »( Jean 17,21).
Depuis janvier 1968, la « semaine » est préparée conjointement par le Conseil œcuménique des Églises et le Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens, un des départements de la Curie Romaine.

9h30 – Magazine : Histoire du rapport à l’image dans le christianisme
11h00 – Célébration œcuménique célébrée à l’Abbaye du Thoronet (Var)

Chef d’œuvre de l’architecture cistercienne, elle a été fondée au XIIe siècle. A cette période, Bernard de Fontaine, abbé de Clairvaux, s’en prend au luxe déployé dans les églises et les monastères. Il s’indigne que l’on dépense, pour l’ornementation des bâtiments, des sommes que l’on devrait consacrer aux pauvres. C’est ainsi qu’est construite l’abbaye du Thoronet. Tout élément de décoration jugé superflu est supprimé. Il n’y a ni peintures, ni sculptures, ni vitraux figuratifs.

Par son dénuement, la pureté de ses lignes, ses jeux de lumière, l’abbaye du Thoronet a inspiré de nombreux architectes du XXe siècle, comme Le Corbusier. Classée Monument Historique depuis 1840, elle est aujourd’hui le site le plus visité du Var. Elle est gérée par le Centre des Monuments nationaux.