L’historien Max Gallo est mort à 85 ans. Croyant, il s’est confié au Jour du Seigneur sur sa foi.

 

Un entretien de l’émission “Face à Face” réalisé en juillet 2008, par Pierre Barnérias et Laurence Ramamonjiarisoa.

Issu d’une famille catholique d’origine italienne, Max Gallo, fils d’immigré, a pratiqué la prière quotidienne très tôt en compagnie de sa grand-mère.

“Je prie chaque jour”.

“Ce recueillement est un ressourcement.”

“Nous sommes constamment éclatés tiré hors de nous-même par les activités la vie. Il est important qu’on se rassemble autour de l’essentiel, autour des grandes questions.”