Son nom signifie « l’Ennemi » et certains n’osent même pas le prononcer. Mais qui est Satan ?

Satan apparaît dans l’Ancien Testament à de nombreuses reprises et Jésus lui-même le nomme comme l’ennemi par excellence, le diffamateur en chef. Mais Satan n’apparaît jamais avec un visage propre ; il est plutôt comme un esprit maléfique qui s’empare des hommes et leur fait dire ou commettre le mal. C’est pourquoi dans l’Evangile, il n’y a ni queue fourchue ni corne, ni fourche ni rien de tel.

« Satan » est plutôt le nom de cette force étrange qui nous pousse au mal même quand nous voudrions le bien. Il nous fait perdre la maîtrise de nous-mêmes et sa plus grande ruse est de nous persuader qu’il n’existe pas. Satan n’a en effet pas de visage, mais il est une réalité. Et celui qui nous délivre du sifflement tentateur de Satan, de la force obscure qui travaille notre cœur, c’est Jésus, vainqueur du mal.