Le Jubilé des détenus

Le 6 novembre à Rome, dans le cadre du Jubilé de la Miséricorde, le pape François célèbre le Jubilé des détenus. Ce pèlerinage jubilaire concerne les prisonniers et leurs familles, le personnel pénitentiaire, les aumônier s de prisons, les associations qui offrent de l’aide à l’intérieur et à l’extérieur des prisons.

Revoir nos émissions sur la thématique de la prison

Documentaire Au-delà des murs – Une présence spirituelle en prison

Une plongée au cœur du centre de détention pour femmes à Rennes avec les aumônières catholique et protestante.
Un aumônier face aux prisonniers

Le père Albert Merlet est aumônier de prisons. Une vocation d’humanité. Rencontre.

 

Isabelle Le Bourgeois : Au-delà des barreaux, la vie (extrait)

Le dénominateur commun d’Isabelle Le Bourgeois, religieuse, psychanalyste et aumônier de prison, c’est l’écoute. Femme d’affaire devenue religieuse de spiritualité ignacienne, elle a l’art de la Parole qui réconcilie. Rencontre.

 

La Fraternité du Bon Larron

La Fraternité du Bon Larron a été fondée en 1981 par le père Aubry, alors aumônier de prison. Sa vocation : soulager la détresse morale des prisonniers. Comment ? En correspondant avec eux.

 

Le téléphone du dimanche

“Une voix de l’extérieur pour ceux qui sont à l’intérieur” : tel est le slogan de l’émission Le téléphone du dimanche animée par la radio catholique Radio Notre-Dame depuis 30 ans. Un service assuré par des bénévoles pour maintenir les liens familiaux et amicaux entre les prisonniers et leurs proches.

 

Lire l’intégralité de la Bulle d’Indiction du Jubilé de la Miséricorde

http://www.im.va/content/gdm/fr/giubileo/bolla.html

 

Nous ne pouvons pas échapper aux paroles du Seigneur et c’est sur elles que nous serons jugés : aurons-nous donné à manger à qui a faim et à boire à qui a soif ? Aurons-nous accueilli l’étranger et vêtu celui qui était nu ? Aurons-nous pris le temps de demeurer auprès de celui qui est malade et prisonnier ? (cf. Mt 25, 31-45)

(…)

« L’esprit du Seigneur Dieu est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé annoncer la bonne nouvelle aux humbles, guérir ceux qui ont le cœur brisé, proclamer aux captifs leur délivrance, aux prisonniers leur libération, proclamer une année de bienfaits accordée par le Seigneur » (Is 61, 1-2). « Une année de bienfaits » : c’est ce que le Seigneur annonce et que nous voulons vivre.