En envisageant la reprise des célébrations religieuses le 29 mai au lieu du 2 juin, le gouvernement essaye de contenter les uns au risque de mécontenter les autres. David Milliat reçoit Nicolas Cadène, rapporteur général de l’Observatoire de la Laïcité.