17 jeunes catholiques français rejoignent le Panama en voilier dans le cadre des JMJ prévues du 22 au 27  janvier 2019. Accompagnés de 4 skippers et de 2 aumôniers, ils ont donné un nom à leur aventure : “Cap sur Panama”. 

Ils auraient pu choisir de rejoindre leurs amis en avion. Un moyen beaucoup plus confortable et plus rapide pour assister à l’édition 2019 des Journées mondiales de la jeunesse. Mais ces jeunes catholiques, avides à la fois d’aventure et de spiritualité s’apprêtent à s’engager dans un long périple vers les JMJ.

Ces dix-sept jeunes, pour la plupart engagés dans la fin de leurs études, ont appris à se connaître au fil des mois, en préparant le grand départ. Au fil des entraînements, il a fallu, pour la plupart, apprendre les bases de la voile, du vocabulaire à la technique en passant par l’apprentissage du vivre ensemble. Durant quatre mois, ils seront six ou sept à partager le même navire, le troisième bateau étant réservé à un couple accompagné de ses deux enfants, un couple qui pourra accueillir des jeunes si besoin. Pas de place prédéfinie dans chaque bateau puisqu’au fil des escales (une petite dizaine), les équipiers n’hésiteront pas à se mélanger.

L’itinéraire prévu jusqu’au Panama compte une dizaine d’escales

Guillaume, un jeune en charge de la communication de l’association, a entendu parler de l’initiative via internet. Selon lui, beaucoup de participants ont pris connaissance de l’aventure grâce à un article du site Aleteia publié en février dernier. Ingénieurs, doctorants, commerçants, entrepreneurs : les parcours de ces aventuriers sont hétéroclites, mais ces croyants se retrouvent sur l’essentiel : l’envie de s’engager dans une histoire humaine et spirituelle différente.

“Kêr Maï vogue vers le soleil, dans l’immense poésie de l’océan”, publié sur le Facebook de “Cap vers le Panama”

“Le bateau est un excellent exemple de cheminement vers cet évènement que sont les JMJ”, confie Mathilde, étudiante en architecture. La jeune femme attend de ce pèlerinage à la fois une réelle déconnexion, une retraite spirituelle et une rencontre avec les autres. Par-dessus tout, elle espère une rencontre avec elle-même :”le bateau permet vraiment cela.”

Avec un budget de 150 000 euros et seulement 6 mois de préparation, cette nouvelle génération de croyants arrivera dans quatre mois au Panama. Pour suivre leur aventure et les soutenir, n’hésitez pas à visiter leur site internet.