Pour célébrer Pâques, la famille Fatoohi perpétue la tradition des oeufs peints. Maryam, Rami et leurs deux jeunes enfants, Georges et Julia sont aujourd’hui installés dans un village à côté de Toulouse. Chrétiens nés à Mossoul en Irak, ils ont fui leur ville et les persécutions de Daech au cours de l’été 2014.

Ils peuvent désormais célébrer la résurrection du Christ en toute sécurité, mais cette fête les renvoie au drame qu’ils ont vécu dans leur pays natal. A Mossoul, chaque maison chrétienne a été marquée par l’Etat Islamique d’un “N”, un caractère de l’alphabet arabe qui signifie “N” pour “Nazaréen”. Un moyen rapide de repérer les “impies” et de les forcer à partir.