Ce dimanche, un an après les attentats du 13 novembre 2015, Le Jour du Seigneur se mobilise et s’associe aux commémorations pour un hommage aux victimes, à toutes les victimes des attentats qui ont secoué la France et d’autres pays.

Reportage à la mémoire du Père Jacques Hamel, assassiné le 26 juillet dernier, à Saint-Etienne-du-Rouvray.

Le pape François a annoncé une accélération exceptionnelle de procédure pour béatifier le Père Hamel. Pourquoi a-t-il pris une telle décision ? Qui était donc ce prêtre discret, assassiné cet été ? Pour tenter de mieux comprendre, nous sommes allés rencontrer ceux qui le connaissaient le mieux, à commencer par sa sœur, Roseline. Mais aussi Maria et Sébastien, les sacristains de l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray, 14 ans au service de la paroisse. Jan de Volder, historien des religions, qui vient d’écrire un livre sur le père Hamel, livre également son analyse. Mais les raisons sont sans doute à chercher ailleurs, avec toutes les marques touchantes d’unité et de fraternité que la mort du père Jacques Hamel a provoquées.